L’âge légal de départ à la retraite est de 60 ans.

Toutefois, les fonctionnaires qui ont accompli au moins 15 ans de services dans des emplois classés dans la catégorie active peuvent bénéficier de leur pension à partir de 55 ans.

La liquidation de la pension peut intervenir dès l’âge de 50 ans pour les agents des réseaux souterrains des égouts et les agents du corps des identificateurs de l’institut médico-légal de la préfecture de police de Paris.

Il existe des possibilités d’anticipation de l’âge de départ en retraite.

Ainsi, sans condition d’âge :

  • Après 15 ans de services :
    • Lorsque le fonctionnaire est parent de trois enfants vivants ou d’un enfant vivant âgé de plus d’un an et atteint d’une invalidité égale ou supérieure à 80% et a interrompu son activité dans certaines conditions ;
    • Lorsque le fonctionnaire ou son conjoint est atteint d’une infirmité ou d’une maladie incurable le plaçant dans l’impossibilité d’exercer une profession quelconque ;
  • Sans condition de durée de services, lorsque le fonctionnaire est mis à la retraite pour invalidité et n’a pu être reclassé dans un emploi.

Avec une condition d’âge :

  • L’accès à une retraite anticipée est subordonné à la justification de trois conditions cumulatives de durée d’assurance, de durée d’activité cotisée et d’âge de début de carrière.
    A compter du 1er janvier 2009, le nombre de trimestres servant de base au calcul de la durée d’assurance et de la durée d’activité cotisée permettant le départ carrières longues est celui nécessaire pour atteindre le taux plein l’année de vos 60 ans.
  • Au titre de fonctionnaire handicapé : à partir de 55, 56, 57, 58 ou 59 ans pour les fonctionnaires atteints d’une invalidité au moins égale à 80% qui remplissent des conditions de durée d’assurance ayant donné lieu à cotisations à leur charge et de durée d’assurance.