Jean François Chauffeté

Jean François Chauffeté

A propos Jean François Chauffeté

Jean-François est le fondateur d'Expertises Optimisation Retraites qu'il dirige depuis 20 ans. Inventeur du bilan retraite dès 1995 et des techniques d'optimisation des cotisations versées aux organismes et institutions de retraite, observateur de la vie de l'entreprise et de la transition des actifs vers la retraite, il conseille sur les meilleurs moyens d'optimiser ses pensions, statuts sociaux et modes de rémunérations.

ISF Immobilier, loyers fictifs, Assurance vie, retraite unique ce qui attend les français avec Macron

ISF immobilier, taxe sur les loyers fictifs remplacée par une surtaxe foncière, taxe spéciale de 30% sur les Assurances Vie, retraites : les mesures économiques controversées du candidat Macron.
L’immobilier est déjà un actif hyper taxé en France que ce soit sur les loyers perçus (qui avant l’IR subissent déjà une taux de CSG CRDS de 15%) ou […]

4 idées reçues sur la retraite

Retraite: 4 idées reçues qui ont la vie dure
La retraite par répartition est un des piliers de la protection sociale en France et représente le cœur du principe de solidarité entre les générations.

Après la 1ère réforme des retraites de 1982 qui a institué la retraite à 60 ans et engendré toutes les réformes correctives de […]

+30% de pouvoir d’achat immobilier en 8 ans

+30% de pouvoir d’achat immobilier en 8 ans

A l’occasion de la sortie de son observatoire annuel, Bruno Deletre Fait le Point sur l’évolution du marché de l’immobilier et livres ses perspectives pour l’année 2017.

Bilan des années précédentes, remontée des taux de marché ou encore impact des élections 2017 sur le marché, cet article vous délivre […]

5 astuces pour prendre sa retraite le plus tôt possible

indemnite depart retraite

Prendre sa retraite le plus tôt possible ou tout du moins arrêter de travailler dès 50 ans ​?

Depuis 2012 nous pouvons constater au cabinet qu'il y a une recrudescence de demandes​ d'actifs pour des simulations pour un départ en retraite aux alentours de 50/55 ans​. C'est​ en effet​ le rêve​ ou le souhait de nombreuses personnes et contrairement à une idée largement répandue c​et objectif n'est pas si compliqué à atteindre pour ceux qui s'en donnent les moyens.

Vous trouverez ci-dessous les points essentiels à respecter pour une cessation d'activité dès 50/ 55 ans ​pour limiter l​es risques coté finances​ ou éviter l'erreur fatale.

​Q​uand je​ parle de prendre sa retraite je veux bien évidemment dire arrêt de l'activité et attente du départ à la retraite effectif puisque l'âge légal ​en 2017 ​est de 62 ans (sauf si on a travaillé avant ses 20 ans on peut partir dès 60 ans au taux plein, voir pour cela notre article sur la carrière longue). Et attention qui dit âge légal ne veut pas dire taux plein non plus !

​voici 5 trucs qui sont impérativement à vérifier pour prendre sa retraite le plus tôt​ possible sereinement.

1/ Jusqu'à quand cotiser ?

calculer son âge de retraite à taux plein

Pour arrêter de travailler plus tôt, il faut estimer précisément le nombre d'années qu'il reste à cotiser pour obtenir une retraite à taux plein.

Savoir précisément le nombre d'années qu'il reste à cotiser permet​ d'arbitrer sur le fait de continuer ou non à avoir un minimum de cotisations permettant de valider 4 trimestres par an (voir ici le montant de salaire permettant de valider un trimestre en 2017).

Si votre départ à taux plein est à 67 ans et que même à 67 ans vous ne ​disposez pas tout à fait ​du nombre de trimestres requis vous pouvez faire l'arbitrage dès 55 ans de stopper vos cotisations jusqu'à votre départ en retraite à 62 ou 67 ans​.​ En effet, pourquoi continuer à accumuler des trimestres puisque de toutes façons vous n'aurez jamais votre taux plein sauf à 67 ans.

​E​n effet quand vous avez l'abattement maximum ​(​plafonné à 22 % sur vos complémentaires​ ou 22​,5% pour la sécurité sociale​)​ avoir plus ou moins de trimestres n'a qu'une influence réduite sur le coefficient d'anticipation qui pénalise ceux qui prennent leur retraite avant le taux plein.

pour les questions et l'actualité sur l'âge de retraite voir nos ressources ici

Atteindre l'âge de retraite sans activité : attention aux pièges

Pour les salariés, il convient toujours d'étudier la possibilité d'une rupture conventionnelle ou d'un licenciement pour bénéficier de 36 mois d'indemnité​ chômage,​ qui rappelons le, permet de continuer à cotiser au régime de retraite et de bénéficier de 4 trimestres ​par an auprès de la sécurité sociale tout en bénéficiant aussi de trimestres gratuits au-delà de l'indemnisation chômage et ce jusqu'à l'obtention du taux plein. Magique non ? Si vous avez au minimum 20 ans de cotisations, vous pourrez au-delà de votre période d'indemnisation chômage, valider 5 années de trimestres (soit 20 trimestres). Attention toutefois, plafonné à 20 trimestres si vous êtes licencié à 55 ans, vous n'aurez donc que des trimestres jusqu'à 60 ans, à supposer que vous ayez une carrière complète, il vous manquera toujours deux années soit 8 trimestres pour bénéficier de votre taux plein à 62 ans. Pour mémoire, avant on validait des trimestres jusqu'à son taux plein, mais ça c'était avant !

Pour un chef d'entreprise qui veut vendre son affaire ne jamais perdre de vue que la fiscalité réduite sur les plus-values de cession de parts mobilières autrement dit la vente de votre société, e​s​t valable 2 ans avant la vente de l'entreprise et 2 ans après la vente de votre entreprise​. ​Donc attention si vous vendez et que vous poursuivez une activité même minime au sein de la société, le délai continue de courir et cette fiscalité réduite disparaît, idem si vous partez trop tôt et que vous vendez votre société et choisissez par exemple de ne plus toucher que des dividendes jusqu'au départ en retraite vous perdrez le bénéfice de cette fiscalité, réduite là aussi.

Pour voir les articles concernant la retraite du dirigeant =>

Étudier les pistes pour rapprocher le taux plein de ses 62 ans:

Hé oui, si votre taux plein avoisine les 65 ans, racheter des années d’études ou incomplètes via le dispositif au nom barbare de VPLR (versement pour la retraite) prend ici tout son sens s'il vous manque quelques annuités pour bénéficier du taux plein avant vos 67 ans. Coût, modalités, exonérations fiscales, calcul de rentabilité du rachat, voir notre page sur le rachat ici.

2) Calculer sa retraite

Prendre sa retraite le plus tôt possible c'est bien évidemment estimer précisément de combien on va disposer par mois à partir de l'âge choisi. Ceci est essentiel, et pour un calcul retraite précis mieux vaut passer par un bon conseiller retraite (sauf si votre dossier est simple) et aussi inclure toutes les ressources dont vous disposerez : retraites capitalisations, assurances vies, revenus locatifs, revenus de capitaux mobiliers etc.

pour un bon calcul retraite voir nos conseils ici

​3) Estimer ses dépenses:​

Les points précédents nous focalisaient sur les ressources, mais il est un point très important à ne pas occulter c'est de bien estimer vos besoins et de les planifier. En effet, vous devez déterminer avec précision combien il vous faut de revenus mensuels nets et nets d'impôts pour parvenir à subvenir à toutes vos obligations financières et anticiper les arbitrages nécessaires sur des sources de dépenses qui seront peut être à revoir (résidences secondaires et autres, etc).

​4) ​Faire grossir ses ressources futures le plus tôt possible

Cotiser automatiquement à son plan d'épargne entreprise type PERP et PERCO, article 83 et autres retraites supplémentaires dites "retraite chapeau". En effet selon les dispositifs, la fiscalité réduite sur les cotisations mais également l'absence de fiscalité sur le capital que vous récupérez ou sur les pensions que vous toucherez n'est pas anodin. N'oubliez pas que cotiser peu mais régulièrement finit toujours par récompenser: "les petits ruisseaux font les grandes rivières" ce dicton prend vraiment tout son sens en matière de préparation de retraite.

Diversifier ses placements hors papier et autres valeurs détenues par des banques et des organismes financiers. Tout ceux qui préparent correctement leur Retraite disposent​ toujours​ d'un ​volet immobilier en propre dont ils pourront tirer un loyer. Attention toutefois avec l'immobilier, c'est une affaire de pro. On ne doit pas oublier qu'il nécessite des frais de maintenance (donc un poste de dépenses à prévoir) et qu'il peut y avoir un locataire indélicat qui est protégé par la loi et ne vous versera pas ses loyers parfois pendant des années. Les plus téméraires peuvent se tourner vers l'immobilier à l'étranger aussi, parfois extrêmement lucratif comme par ex l'immobilier aux USA. cf par exemple notre fonds immobilier en Floride , créé en 2012 et génère un revenu locatif annuel de 7% nets environ (selon date d'entrée). 45 clients eor que nous avons mis à la retraite par le passé nous ont suivi dans cette aventure extraordinaire que nous avons déployé au départ à 5 (22 Millions d'euros levés,  480 maisons achetées via 3 sociétés différentes).

Pour voir les dispositifs de retraites supplémentaires, c'est ici

​5) ​et les enfants dans tout ça ? attention !

Enfin un dernier point qui est presque toujours oublié et qui est pourtant d'importance capitale : guidez vos enfants vers l'indépendance financière​ le plus vite possible​, en effet c'est lorsque les parents songe​nt​ à lever le pied que les enfants ​démarrent leurs études​ supérieures​ et c'est bien souvent à ce moment-là ​que le budget enfants explose: logement​, transports,​ ​coût de l'école, habillement, sorties​ etc... Donc plus vite vos enfants seront donc à même de se prendre en charge, et mieux vos finances d'inactif ou retraité se porteront !​

Depuis 20 ans j'accompagne les actifs pour calculer leurs pensions et les aider à mener une réflexion optimisée sur leurs conditions de départ à la retraite alors pour prendre sa retraite le plus tôt possible n'hésitez pas à nous contacter. Notre cabinet, c'est des milliers de cas traités de la simple consultation horaire ou téléphonique jusqu'à la prise en charge complète de votre dossier et interventions par mandat auprès des caisses. Un vrai métier croyez-moi.

Validation de trimestres en 2017 : combien faut-il gagner?

Actualité trimestre retraite : combien faut il percevoir de salaire pour valider un trimestre à la CNAV en 2017 ?

Tout le monde le sait (enfin presque !), mais pour bénéficier d’une retraite à taux plein il faut valider un nombre de trimestres de plus en plus important qui correspond à votre durée d’activité (si […]

Revue de presse info retraite et patrimoine 12/01/2017

Cette semaine dans notre revue de presse info et patrimoine :

Info Retraite: Retraite à 62 ans : le taux d’activité des seniors remonte en flèche
Info Retraite: Bonus Malus retraite à partir de 2017
PERP et Madellin à points, comment ça marche ?
Patrimoine: Les français investissent à Miami
Immobilier : Paris les prix […]

Revue de presse retraite 20/10/2016

Cette semaine dans Votre Revue de Presse Info Retraite et Patrimoine:

Faut-il s’alarmer concernant la situation des fonds en euros pour son assurance vie ? Quels sont les impôts applicables à vos pensions de retraite ? Augmenter sa retraite ou ses revenus grâce à l’investissement en direct. Votre relevé de carrière, point de départ de votre […]

ORGANIC, l’ancêtre du RSI

ORGANIC : qu’est ce que c’est ?

ORGANIC (Organisation Nationale du Commerce et de l’Industrie) est l’ancêtre du RSI (Régime Social des Indépendants), c’était un organisme privé, investi d’une mission de service public. ORGANIC (désormais RSI) était le régime de Sécurité Sociale destiné aux gérants de SARL, EURL, commerçants, artisans, industriels indépendants, et à certaines professions qui lui sont […]

Assurance maladie des salariés expatriés

Assurance maladie des salariés expatriés : quelles prestations ?

Depuis 1976, vous pouvez, en étant salariés expatrié, bénéficier d’une assurance maladie. Rappelons que l’adhésion au régime de la caisse des français de l’étranger ne vous dispense pas de cotiser au régime obligatoire du pays d’expatriation. Grâce à cette assurance maladie des salariés expatriés, il vous est possible […]

Retraite à l’étranger

Passer sa retraite à l’étranger et toucher ses pensions.

Vous serez bientôt retraité et les pays chauds vous attirent ? Vous pouvez toucher vos pensions et passer votre retraite à l’étranger. En effet, de nombreuses personnes préfèrent profiter de leur retraite à l’étranger, pour s’exiler dans des pays où le climat est plus propice (Espagne, Portugal, Grèce) , le […]

La CFE – Caisse des Français de l’étranger

La CFE – Caisse des Français de l’étranger : organisme de la protection sociale du salarié expatrié comme si il restait en France

Le législateur a pensé au salarié qui s’est expatrié dans un pays qui ne dispose pas de caisses de sécurité sociale et il a mis en place des dispositifs afin de préserver la protection sociale […]

Retraite du salarié expatrié

Retraite du salarié expatrié : Quel statut à l’étranger ?

En ce qui concerne la retraite du salarié expatrié, un premier point très important est de savoir à quel statut appartient le salarié expatrié. En effet, vous serez considéré salarié expatrié, dès lors que votre mission excède la durée du détachement prévue par les conventions bilatérales […]

Retraite du salarié détaché

La retraite du salarié détaché

Tout salarié envoyé par son employeur à l’étranger pour une durée limitée sera considéré comme un salarié détaché. Mais quels sont les droits à la retraite du salarié détaché ?

A ne pas confondre avec le salarié expatrié qui ne dispose pas des mêmes droits et obligations. En effet, le statut du salarié détaché n’entraîne aucune perte des droits sociaux. Le salarié détaché reste affilié au régime social français (retraite, chômage, maladie…). Il est considéré comme fictivement établi et résident en France.

Ainsi pour le régime vieillesse, la période travaillée à l'étranger sera validée au même titre qu'une période de travail en France.

Pour la retraite complémentaire, vous continuerez à bénéficier du régime obligatoire (ARRCO pour les non cadres, AGIRC pour les cadres) comme si vous aviez travaillé en France.  Cependant les calculs  sont légèrement différents en ce qui concerne les cotisations de l'employeur.

Retraite du salarié détaché, quelles sont les formalités à accomplir ?

L’employeur a la seule initiative des formalités, il s’engage à verser l’intégralité des cotisations en France. Autrement dit, le salarié détaché n’a aucune formalité à accomplir. Selon la destination de votre détachement, les règles diffèrent.

En cas de détachement dans un pays de l’Union Européenne, ou dans un pays ayant conclu une convention de Sécurité Sociale avec la France.  La durée du maintien du régime français est prévu dans la convention. Précisons que la convention est un accord conclu entre les deux pays et qui règlent les différentes modalités de cotisations et de versement des prestations sociales.

Notons que l’Espace Economique Européen (E.E.E.) dans le présent contexte, comprend les vingt huit pays de l'Union Européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre,Croatie Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, République Tchèque) ainsi que l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Lorsque le salarié détaché est amené à se rendre dans un pays hors de l'E.E.E, il doit se référer aux conventions bilatérales de Sécurité Sociale conclus avec les pays concernés.

Les sites officiels , tel que  cleiss, offrent accès aux conventions conclus avec les pays suivants :
Algérie, Andorre, Bénin, Bosnie-Herzégovine, Cameroun, Canada-Québec, Cap-Vert, Congo, Côte-d'Ivoire, Croatie, Etats-Unis, Gabon, Israël, Jersey, Macédoine, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Monaco, Niger, Pologne, Philippines, Roumanie, Saint-Marin, Sénégal, Slovaquie, Slovénie, Suisse, République Tchèque, Togo, Tunisie, Turquie.

conclusion

Le salarié détaché, pour une durée inférieur à six ans hors E.E.E., sera maintenu au régime français.

Au-delà de six ans de détachement, le maintien au régime français peut ne pas être prévu dans l’accord de sécurité sociale. Vous pourrez alors être affilié au régime d'assurance volontaire des travailleurs salariés expatriés. A noter que, votre employeur a la possibilité d’opter pour ce régime dès le début de votre détachement. Enfin, si vous êtes détaché dans un pays n'ayant pas conclu de convention de sécurité sociale avec la France, la durée du maintien au régime français est de 3 ans maximum. Ce délai est renouvelable une fois (soit 6 ans en tout). Au-delà, le salarié détaché ne sera plus couvert par le régime à moins de cotiser volontairement à la Caisse des français expatriés.

Salarié détaché, EOR consultants reste à votre disposition pour vous conseiller et étudier avec vous votre dossier retraite afin de vous garantir une retraite maximale et optimale.

Pour aller plus loin :

La retraite du salarié détaché

La retraite du salarié détaché

Si vous êtes salarié en fin de carrière à l'étranger, vous pouvez contacter le Service des résidents hors de France de l'ARRCO situé à Paris au 01 71 72 13 00 afin de faciliter les liaisons entre les régimes de retraite.

Combien de temps tout cela va-t-il prendre ?

Combien de temps tout cela va-t-il prendre ?

Il existe 2 canaux différents qui auront un impact sur le temps nécessaire pour reconstituer votre dossier :

Le canal lié à l’instruction et à la correction de vos droits :
Il s’agit de toutes les demandes que vous effectuez aux caisses de retraite avant 57-58 ans. Une demande de rectification ou […]

Retraite employeurs multiples

Etre salarié à employeurs multiples, qu’est-ce que cela signifie ?

Il est possible pour une personne de cumuler plusieurs emplois. Cette personnes sera donc considérée comme un salarié à employeurs multiples. Cependant, il y a des conditions à respecter pour que cela soit possible.

Obligation de loyauté :

Une personne qui cumulerait plusieurs emplois doit tenir compte du principe […]

Vous ne souhaitez pas vous occuper de la partie administrative ?

Le mandat, la solution à vos problèmes en ce qui concerne la partie administrative de votre retraite :

La partie administrative du départ à la retraite peut vite se révéler être un véritable parcours du combattant du fait des nombreux documents et formalités à effectuer dans le cadre de sa reconstitution de carrière auprès des caisses […]

L’âge de la retraite

Âge légal de la retraite : principes généraux

L’âge légal de la retraite varie désormais selon l’année de naissance. Dès lors qu’un salarié a atteint cet âge minimum requis, il peut demander sa retraite. Cependant, il ne l’obtiendra à taux plein que s’il a accompli une carrière complète et qu’il dispose du nombre de trimestre requis. […]

Invalidité retraite

La pension d’invalidité retraite : informations et conditions

L’invalidité retraite est une aide financière pour les travailleurs ayant perdu au moins les 2/3 de leur capacité de travail, elle est attribuée à titre temporaire étant donné qu’à partir de l’âge légal de départ à la retraite, c’est la retraite de base qui prend automatiquement le relais. Par […]

Loi Madelin

Loi Madelin

Relative à la protection sociale des entrepreneurs individuels, la loi dite « Madelin » désigne la loi 94-126 du 11 février 1994 qui consiste à déduire les cotisations, dont l’épargne retraite, de leurs revenus. Le régime fiscal des entrepreneurs individuels se rapproche de celui des salariés par cette loi. Le principe de cette loi se base […]

Tout Savoir Sur Les Points retraite

Point retraite : principes et fonctionnement

En échange des cotisations salariales et patronales prélevées sur votre salaire, le point de retraite vous est attribué. Le nombre de points est déterminé en fonction de l’ensemble des cotisations, à savoir le montant de vos salaires et la durée d’activité. A ces points cotisés, se rajoutent généralement les points attribués […]

Retraite cadre

La retraite de base du cadre

En tant qu’employés, le cadre a droit à une retraite correspondant à son statut étant donné qu’il est un salarié du secteur privé. Aussi bien les cadres de l’industrie et du commerce que ceux des services, les cadres, sont soumis premièrement au régime général de la Sécurité sociale (la CNAV ou Caisse […]

Retraite fonctionnaire

Retraite fonctionnaire

Vous êtes fonctionnaire de la fonction publique d’Etat, territoriale ou hospitalière ?
Vous envisagez prochainement un départ à la retraite ?
Vous vous posez des questions sur vos droits ou vous souhaitez effectuer le calcul de votre retraite ?

Au travers de ce dossier, Expertise & Optimisation des Retraites vous renseigne sur la retraite fonctionnaire et vous apporte […]

CRAM retraite

CRAM retraite

La CRAM retraite, ou la branche retraite de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie. Elle fait partie des organismes sociaux s’occupant de la retraite et de la santé, souvent établissement privé chargé de la gestion d’un service public, est un organisme de services sociaux.

La CRAM est généralement et pour la plupart des cas gérée paritairement par […]

Retraite et travail

Retraite et travail

Si vous désirez des informations concernant le fait de cumuler retraite et travail, le cabinet EOR, Expertise et Optimisation Retraite, vous permet d’obtenir des informations sur les retraites et de vous expliquer à quoi correspond la notion de travail retraite. Cependant, si vous souhaitez nous poser des questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter […]

Retraite auxiliaire médical

Retraite auxiliaire médical
Les auxiliaires médicaux libéraux qui règlent leurs cotisations obligatoires auprès de la CARPIMKO recevront une pension de retraite décomposée de la manière suivante :

Une retraite de base CNAVPL
Une retraite complémentaire CARPIMKO
Un régime supplémentaire, si vous êtes conventionné, ASV

CARPIMKO : Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes

Le […]

Retraite expert comptable

Retraite expert comptable

La retraite expert comptable et commissaire aux comptes est divisée en un régime de base (CNAVPL) et un régime complémentaire (CAVEC)

Le régime de base CNAVPL
La retraite complémentaire CAVEC
La pension de réversion de l’Expert-Comptable
La retraite des Experts-Comptables exclusivement salariés

Retraite expert comptable : le régime de base CNAVPL

Les Experts-Comptables, les Commissaires aux Comptes sont affiliés à […]

Retraite médecin

Retraite médecin : bilan, calcul et départ à la retraite

Pour leur retraite médecin et chirurgien libéraux règlent leurs cotisations obligatoires auprès de la CARMF et recevront une pension de retraite composée de la manière suivante :

Une retraite de base CNAVPL
Une retraite complémentaire CARMF
Un régime supplémentaire des médecins si vous êtes conventionné, ASV

L’externat, l’internat et le […]

Retraite carrière longue

La retraite carrière longue

La retraite carrière longue est le dispositif qui permet de partir à la retraite plus tôt et avant son age légal de départ. Envie de partir dès 60 ans au lieu des 62 ans requis si vous êtes né avant 1956 ? alors lisez ce dossier technique qui vous permettra d'y voir plus clair sur la meilleure façon de prendre sa retraite plus rapidement.

Régimes spéciaux mis à part, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 60 ou 62 ans selon l’année de naissance de l’assuré. Cependant, certains dispositifs permettent de passer outre l’âge légal et de partir à la retraite plus tôt, c’est le cas de la retraite carrière longue.

Qui est concerné par la retraite carrière longue ?

La retraite carrière longue est disponible pour la plupart des régimes de retraite de base, à savoir :

  • Le régime général et le régime agricole pour les salariés du privé.
  • Les régimes des indépendants, des agriculteurs, des professionnels libéraux et avocats pour les travailleurs non-salariés.
  • Les régimes de la fonction publique d’Etat, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière pour les fonctionnaires.
  • Le régime des ministres du culte.
  • De nombreux régimes spéciaux tels que ceux de la RATP, des ouvriers de l’Etat, des industries électrique et gazière, des clercs et employés de notaires, de la Comédie de Paris, de l’Opéra de Paris et de la Banque de France).

De nombreux régimes de retraite complémentaire appliquent eux aussi ce dispositif. En voici la liste :

  • AGIRC et ARRCO
  • RSI complémentaire
  • RCO
  • IRCANTEC
  • Professionnels libéraux de la section CIPAV

Attention cependant, les autres sections du régime des professionnels libéraux ont leurs propres règles en termes de départ anticipé pour carrière longue. Également, le Régime Additionnel de la Fonction Publique (RAFP) n’applique pas non plus la règles du dispositif de départ à la retraite anticipé pour carrière longue.

La retraite anticipée pour carrière longue : quelles conditions ?

Pour pouvoir bénéficier du départ à la retraite anticipé grâce au dispositif de carrière longue, il faut remplir deux conditions :

  • Avoir commencé à travailler avant un certain âge (16, 17 ou encore 20 ans selon les cas).
  • Disposer d’un certain nombre de trimestres cotisés.

L’âge et le nombre de trimestres cotisés nécessaire varie en fonction de la date de naissance de l’assuré.

Si vous êtes né avant le 1er Janvier 1960 :

Année de naissanceDurée d'assurance minimaleDurée cotisée (trimestres + salaires enregistrés)Durée cotisée
195259 ans et 4 mois17 ans164
60 ans20 ans164
195358 ans et 4 mois16 ans169
59 ans et 8 mois17 ans165
60 ans20 ans165
195456 ans16 ans173
58 ans et 8 mois16 ans169
60 ans20 ans165
195556 ans et 4 mois16 ans174
59 ans16 ans170
60 ans20 ans166
195656 ans et 8 mois16 ans174***
59 ans et 4 mois16 ans170***
60 ans20 ans166***
1957
57 ans16 ans174***
59 ans et 8 mois16 ans166***
60 ans20 ans166***
1958
57 ans et 4 mois16 ans174***
60 ans20 ans166***
1959
57 ans et 8 mois16 ans174***
60 ans20 ans166***
1960
58 ans16 ans174***
60 ans20 ans166***

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes né après le 1er Janvier 1960 :

Vous pourrez partir à la retraite à 58 ans si vous avez commencé à travailler avant 16 ans et que vous avez cotisé 8 trimestres de plus que la durée requise. Vous pourrez partir à la retraite à 60 ans si vous avez commencé à travailler avant vos 20 ans à condition d’avoir cotisé le nombre de trimestre requis.


Si vous vous posez des questions concernant la retraite anticipée pour carrière longue, si vous souhaitez savoir si vous êtes éligible pour en bénéficier, ou encore si vous souhaitez vous faire accompagner pour réaliser les démarches afin de partir en retraite anticipée pour carrière longue, n'hésitez pas à nous contacter en cliquant simplement ici ou bien en appelant le 01.45.22.22.00

Vous pouvez également visiter le site du gouvernement pour en apprendre plus concernant la retraite anticipée pour carrière longue.

La carrière longue: Partir avant 60 ans

La carrière longue: Partir avant 60 ans

Retraite notaire

La retraite du notaire

La retraite du Notaire est composée de la manière suivante :

Un régime de base CNVAPL
Un régime complémentaire et autonome CRN (Caisse de Retraite des Notaires)

Le régime de base CNAVPL est commun à l’ensemble des professionnels libéraux. Les statuts de la section professionnelle d’assurance vieillesse du Notaire, dite Caisse de Retraite des Notaires (CRN), ont […]

CAVOM

CAVOM : la Caisse d’Assurance Vieillesse des Officiers Ministériels

La CAVOM, Caisse de retraite des Officiers Ministériels créée en 1949, est l’une des 11 sections des professions libérales représentée au sein du Conseil d’Administration de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Professions Libérales (C.N.A.V.P.L).

Elle regroupe les professions :

d’avoués près les cours d’appel,
d’huissiers de justice,
de commissaires-priseurs judiciaires,
d’administrateurs […]

Retraite pharmacien

Bilan, calcul et départ à la retraite pour le pharmacien

Le pharmacien qui règle ses cotisations obligatoires auprès de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens recevra une pension de retraite composée de la manière suivante :

Une retraite de base CNAVPL
Une retraite complémentaire CAVP (Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens)
Un régime supplémentaire pour les biologistes libéraux, ASV

La retraite de […]

Retraite chirurgien dentiste

Retraite du chirurgien dentiste : bilan, calcul et départ à la retraite

La CIPAV et la CARCDSF : principe et fonctionnement : La retraite du chirurgien dentiste se compose d’un régime de base qui est la CNAVPL commun à tous les professionnels libéraux et une caisse complémentaire obligatoire la CARCD. Il est à noter que depuis le […]

Retraite complémentaire

Retraite complémentaire

La retraite complémentaire correspond à une retraite par répartition, l’employeur et l’assuré cotisent mais l’employeur est celui qui verse les cotisations aux caisses de retraite complémentaire. Tout comme le régime de base, les retraites complémentaires sont évaluées en fonction du nombre de trimestres cotisés. Elles sont en revanche basées sur un système de calcul de […]

Le bilan retraite

Bilan retraite :

Le bilan retraite est un outil décisionnel sans pareil pour le salarié en fin de carrière et le chef d’entreprise. Le bilan retraite permet de s’informer sur ses futurs droits de retraité et de calculer ses pensions selon des échéances et des scénarios spécifiques au profil de chacun pour gérer au mieux sa fin […]

Dossier retraite

Dossier retraite

Votre dossier retraite est il complet et bien préparé ?

EOR Consultant s’occupe de votre accompagnement retraite de la meilleure des façons : votre dossier retraite est il complet et bien préparé ? Notre société est un cabinet de conseil en retraite permettant aux personnes individuelles de se renseigner sur les droits sociaux liés à leur […]

Calcul Retraite Paris

Calcul retraite : pour quoi faire ?

Le calcul retraite ne veut rien dire si on ne l’inscrit pas dans la démarche globale liée à son départ en retraite.

Votre démarche de calcul retraite revient à vous poser 2 questions :

Réaliser un calcul pour quelle finalité ?
 Un calcul à quel âge ?

Estimation ou calcul ? Sa précision dépendra de l’âge auquel vous le […]

Fin du cumul emploi retraite libre : les anciennes règles

Fin du cumul emploi retraite libre
Par le passé, il était possible de toucher une partie de sa retraite

Si vous étiez professionnel libéral, commerçant, artisan, gérant de société, vous pouviez commencer à toucher les pensions de vos activités salariées et continuer à travailler et cotiser dans votre activité actuelle.

A compter du 01/01/2015 cette possibilité a été […]

Attention, la retraite est une partie de votre patrimoine

La retraite est une partie de votre patrimoine

En effet, votre retraite par répartition constitue une partie non négligeable de votre patrimoine futur. Par exemple, votre retraite est de 2 800 euros mensuels ? En la prenant à 62 ans et pour une espérance de vie de 83 ans cela représente plus de 700.000 euros qui seront perçus pendant […]

Aide ménagère à domicile

Aide ménagère à domicile : qui sont les bénéficiaires ?

Toute personne de 65 ans ou de 60 ans en cas d’inaptitude, qui a besoin d’une aide matérielle pour rester à domicile et dont les ressources n’excèdent pas le plafond en vigueur pour l’attribution de l’allocation supplémentaire, peut recevoir une aide ménagère à domicile.

A noter : […]

APA

APA : qu’est ce que c’est ?

Créée en 2002, remplaçant la Prestation Spécifique de Dépendance, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) a pour objectif d’améliorer la prise en charge des personnes de plus de 60 ans confrontées à une perte d’autonomie, qui ont besoin d’un accompagnement ou d’une surveillance spécifique dans leur quotidien.

Destinée à aider ces personnes pour […]

Mutuelle sénior

Mutuelle sénior

Mutuelle senior : Quelle protection sociale ?
Nous vous présentons ici quelques questions pratiques fréquemment posées sur la protection sociale des retraités.

Assurance-maladie

Une fois à la retraite, les remboursements de la Sécurité sociale se fait sur la même base que lorsque vous étiez salarié. Rien ne change au niveau des remboursements : si vous percevez une pension de retraite […]

Maison de retraite

Maison de retraite
Afin de vous aider à choisir la maison de retraite qui sera la plus adaptée à vos exigences, nous vous proposons ici une liste non exhaustive de sites spécialisés dans la recherche d’établissements de retraite :

Votre maison de retraite sur-mesure avec Cap retraite
Service gratuit et personnalisé de recherche de maisons de retraite adaptées

Service Gratuit […]

Montant de la retraite

Montant de la retraite

Le montant de la retraite fait partie des principales préoccupations des futurs retraités au même titre que l’âge de départ à la retraite.

Connaître le montant de la retraite

Connaître le montant de la retraite est un droit légitime ouvert à tout salarié proche du départ en retraite ou en cours de carrière qui souhaite […]

Participation retraite

Participation Retraite

Avec la Réforme des Retraites 2010, les mécanismes de cotisations par capitalisation se sont étendus et complexifiés, et notamment les dispositifs touchant la participation retraite.

La participation retraite est l’un des dispositifs d’avantages financiers destinés aux salariés, qu’une entreprise peut mettre en place pour les motiver et leur faire prendre part aux bénéfices de l’entreprise. […]

Plan Epargne Entreprise

Le Plan Epargne Entreprise (PEE) est une mesure qui vise à associer les salariés à la constitution d’un portefeuille de valeurs mobilières. Ce procédé vous concerne…

Plan Epargne Entreprise : pour vous ?

Toutes les entreprises sont concernées par le Plan Epargne Entreprise et peuvent le mettre en place librement, quel que soient leur taille, leur effectif ou leur […]

PERP

PERP : un complément de revenu individuel en vue de la retraite

Introduit par la loi du 21 août 2003, le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) vous offre la possibilité de vous constituer par l’épargne individuelle un complément de revenu pour la retraite, dans des conditions de transparence et de sécurité.

PERP : une épargne accessible à […]

PERCO

Perco

DRH, cadres, ou employés, vous êtes nombreux à percevoir la mise en place du PERCO (Plan d’épargne pour la retraite collectif) comme une perspective motivante et stratégique. Véritable outil d’épargne, le dispositif PERCO peut également être un complément de revenu au moment de votre retraite, dans des conditions fiscales et sociales avantageuses. Mis en place par […]

Article 39 CGI

Cadres dirigeants, vous souhaitez améliorer votre retraite. Avez-vous pensé à la retraite par capitalisation ? La loi Fillon (août 2003) a clarifié les contrats à prestations définies (dits article 39 CGI), qui sont très avantageux pour les cadres dirigeants.

Article 39 CGI : Un revenu supplémentaire pour les cadres dirigeants

Le dispositif « article 39 CGI », c’est la […]

Article 82

Article 82 du CGI

La retraite à cotisations définies dans cet article 82 du Code Général des Impôts à adhésion facultative est tombée en désuétude avec l’entrée en vigueur des dispositions de la Loi Fillon d’Août 2003. En effet, l’exonération de charges sociales que le montage de l’article 82 offrait est clairement supprimée, puisque cette exonération […]

Expertise Retraite

Expertise retraite

Pour préparer son départ à la retraite, la gérer et la vivre sereinement, le cabinet Expertise et Optimisation Retraite a développé depuis près de 20 ans toute une gamme de services vous permettant d’aborder ce statut en toute sérénité et connaissance de cause.

Expertise : le départ à la retraite

Le départ à la retraite est […]

cbbdd5e5a9dca12834f75f1758553b7e__________________________