Bilan Retraite Gratuit avec OptionRetraite.fr
EOR : Bilan retraite, calcul retraite, formalités et départ en retraite.
Expertise et Optimisation Retraites
Bilan retraite, calcul retraite, formalités et départ en retraite depuis 1997
s'informer sur la prime de départ à la retraite

Primes de départ à la retraite

Le versement de l’indemnité de fin de carrière constitue une obligation légale. Toutefois, si elle est plus favorable que l'indemnité légale, c'est l'indemnité conventionnelle qui doit être versée. Le versement des indemnités de fin de carrière intervient lors du départ à la retraite à taux plein ou lors d’un départ après 60 ans mais en ayant effectué une carrière incomplète. Dans ce dernier cas, les indemnités de fin de carrière seront considérées comme des indemnités de licenciement.

Les critères de calcul du départ à la retraite

Indemnité légale (prime de départ volontaire)

Montant de l'indemnité
(base: 3 derniers mois ou 12 derniers mois de salaire)
Ancienneté acquise dans l'entreprise
0,5 mois 10 ans
1 mois 15 ans
1,5 mois 20 ans
2 mois 30 ans

Indemnité conventionnelle

La convention collective applicable à l’entreprise définit le montant des indemnités de fin de carrière en fonction de :

  • l'activité de l'entreprise
  • la catégorie de personnel
  • l'ancienneté des salariés

Cotisations sociales et fiscalité applicables aux indemnités de départ à la retraite

Pour le salarié, le traitement social et fiscal de l’indemnité de fin de carrière varie selon les conditions de son départ :

  • Lors d'un départ à son l'initiative :
    • l'indemnité est considérée comme un salaire
    • elle est soumise aux charges sociales
    • elle est imposable dès le 1er euro
  • Lors d'un départ à l'initiative de l'employeur :
    • si le départ intervient entre 60 et 65 ans, l'indemnité sera traitée comme une indemnité de licenciement
    • elle n'est pas soumise aux charges sociales ni à l'impôt sur le revenu.

Pour aller plus loin

Conditions de l'Indemnité Retraite

L’indemnité de départ à la retraite est l’indemnité due par l’employeur au salarié qui quitte l’entreprise pour bénéficier d’une pension vieillesse. Elle résulte d’un accord entre les syndicats et le patronat de 1977 étendu par une loi de 1978.
Selon cet accord, tout salarié âgé d’au moins 60 ans qui quitte volontairement son entreprise avec au minimum 10 ans d’ancienneté peut prétendre à une indemnité retraite. Cette indemnité est due quelque soit le taux de la pension. Si le salarié est mis à la retraite à l'initiative de l'employeur, il a droit à l'indemnité de licenciement légale ou à l'indemnité de départ en retraite fixée par la convention collective, aussi et surtout si elle est plus avantageuse.


Calcul de l'Indemnisation Retraite

Le calcul du montant de l'indemnisation retraite dépend de la durée d'ancienneté dans l'entreprise. Ainsi, elle correspond à un demi mois de salaire pour 10 ans d’ancienneté, un mois de salaire après 15 d’ancienneté, un mois et demi de salaire après 20 ans d’ancienneté et deux mois de salaire après 30 ans d’ancienneté. Etant donné que des conventions collectives peuvent prévoir des indemnités supérieures à l'indemnité conventionnelle, il est toujours nécessaire de se renseigner sur la convention applicable de l'entreprise.


Imposition de l'Indemnité Retraite

Depuis le 1er janvier 2010, l’indemnité retraites est entièrement soumise à l’impôt sur le revenu. La limite d’exonération antérieurement fixée à 3.050 euros a été supprimée (loi de financement de la sécurité sociale de 2010). Le calcul de l’impôt se fait selon deux systèmes : le système du quotient et le système de l’étalement.


Indemnité Retraite des Commerçants et des Artisans

Pour les commerçants et les artisans, les modalités de l’indemnité retraite sont différentes. En effet, ne peuvent bénéficier de cette indemnité retraite que les français ou ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne âgés de 60 ans au moins s’ils cessent toute activité et 57 ans révolus s’ils ne perçoivent pas un avantage personnel de retraite, affiliés depuis 15 ans au moins au régime d’assurance vieillesse des professions artisanales, industrielles et commerciales. Ils doivent, par ailleurs, avoir bénéficié, pendant les 5 années précédant la cessation d’activité, de ressources inférieures à un certain plafond.
Le montant de cette indemnité est déterminé au cas par cas par une commission locale.

Pour vous expliquer davantage les modalités de l'indemnité retraite, consultez le cabinet spécialisé dans le domaine de la retraite EOR, Expertise et Optimisation Retraites.

Demandez-nous plus d'informations

Votre nom suivie du prnom
Vous devez saisir votre identit

Exemple : 0123456789

Indiquez une adresse mail valide
Cette adresse email est incorrecte

Saisissez ici votre message
Vous devez saisir un texte
Message transmis !
01.45.22.22.00