Retraite complémentaire

La retraite complémentaire correspond à une retraite par répartition, l’employeur et l’assuré cotisent mais l’employeur est celui qui verse les cotisations aux caisses de retraite complémentaire. Tout comme le régime de base, les retraites complémentaires sont évaluées en fonction du nombre de trimestres cotisés. Elles sont en revanche basées sur un système de calcul de points.

Les retraites complémentaires viennent s’ajouter à votre retraite de base. En effet, elles sont une tirelire que l’assuré remplira au cours de sa carrière et qu’il touchera à sa retraite.

Retraites complémentaires des salariés du secteur privé

Les salariés du secteur privé, cadres et non cadres doivent obligatoirement cotiser à une retraite de base et à une retraite complémentaire pour assurer leurs vieux jours. Les organismes de protection sociale chargés de la gestion des retraites complémentaires des travailleurs salariés du secteur privé sont l’ARRCO (tous les salariés) et l’AGIRC (les salariés cadres).

La retraite complémentaire des fonctionnaires

En 2003, suite à une réforme des retraites, les fonctionnaires se sont vus attribué un régime de retraite complémentaire obligatoire, par points. Ce régime s’appelle le régime de la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP).

En ce qui concerne les agents non titulaires de la fonction publique, ces derniers sont affiliés à la CNAV pour leur retraite de base et à l’IRCANTEC en ce qui concerne leurs retraites complémentaires.

La retraite complémentaire des travailleurs indépendants

Depuis 2013, les artisans et commerçants sont affiliés au même régime de retraite complémentaire, le régime complémentaire obligatoire du RSI. La pension se calcule sous forme de points. En effet, en fonction des cotisations qui auront été versées tout au long de la carrière, l’assuré acquiert un nombre de points. La valeur de ce point varie ensuite en fonction de la date à laquelle ils ont été acquis. Enfin, pour calculer le montant de la retraite complémentaire de l’assuré, il suffit de multiplier le nombre de points par leur valeur. La valeur de ces points de retraite complémentaire est mise à jour chaque année, en fonction de la revalorisation de la retraite de base. La valeur du point est déterminée par la Caisse Nationale du RSI. Cependant, avant 2013, les artisans et commerçants étaient affiliés à des régimes différents ayant chacun leurs propres règles.

Les retraites complémentaires seront versées entièrement si la retraite de base est à taux plein. En revanche, elle sera réduite si la retraite de base est minorée.

Les retraites complémentaires des professionnels libéraux

Les professionnels libéraux sont affiliés à un régime de base, la CNAVPL. Ils sont également affiliés à un régime de retraites complémentaires obligatoires. Ce régime de retraite complémentaire est divisé en 10 sections ayant chacune leurs propres règles pour chacune des catégories de professions libérales.

Comme pour les autres régimes de retraites complémentaires, les cotisations sont transformées en points qui seront ensuite multipliés par la valeur de ces points ainsi que le taux de liquidation pour trouver le montant de la retraite complémentaire.


Ils est très difficile de calculer avec précision le montant de vos retraites complémentaires car les régimes et leurs règles sont très nombreuses en fonction de votre activité et de vos activités passées. EOR Consultants vous accompagne dans tous les aspects de votre départ à la retraite, pour cela, il vous suffit de nous contacter simplement en cliquant ici ou bien de nous appeler au 01.45.22.22.00.

Retraite complementaire

Retraite complementaire

Ces articles pourraient vous intéresser