Comment payer moins d’impôts et valider des trimestres « gratuitement » à vos enfants ?  

comment donner 4 trimestres à ses enfants et ALLÉGER ses impôts

1ère étape: l’optimisation fiscale pour les parents

Lorsque votre enfant devient majeur, il est souvent étudiant et vous pouvez vous posez la question judicieuse de son rattachement ou non à votre foyer fiscal.

En 2020, chaque demi-part ne peut aboutir à une réduction d’impôts supérieure à 1567 €.

Si vous détachez votre enfant étudiant de votre foyer fiscal, vous perdez une demi-part fiscale (pour le 1er et le 2e   enfant) et une part à partir du 3eme  enfant, mais vous pouvez déduire une pension alimentaire jusqu’à 3 535 € ou 5 947 € si vous disposez de justificatifs.

Mais savez-vous qu’en tant qu’en tant que particulier, vous pouvez embaucher vous-même votre enfant (pour des travaux domestiques, de jardinage, d’informatique…etc…) sous réserve qu’il soit majeur et détaché de votre foyer fiscal?

Dans ce cas vous pouvez déduire 50% de son salaire et des charges, avec un écrêtement à 6000€ (soit 12000€ de salaires et charges sur 1 an).

Et si le montant de cette déduction dépasse le montant votre impôt sur le revenu, vous recevrez alors un crédit d’impôt correspondant à ce dépassement.

Cet emploi doit bien sûr être déclaré via le CESU (Chèque Emploi Service Universel)

Vous pouvez bénéficier en plus de la déduction de la pension alimentaire évoquée plus haut.

Seuls ses revenus dépassant 3 mois de SMIC (soit au-delà de 4 618€) sont à déclarer. Ils se rajoutent aux vôtres si votre enfant reste rattaché à votre foyer et sont à déclarer séparément en cas de détachement.

2ème étape: l’optimisation retraite pour l’enfant

des trimestres à valider « gratuitement »

Par ailleurs, quand on travaille, et là nous parlons donc du travail rémunéré de votre fils ou fille étudiant.e, pendant ses vacances ou pendant l’année, ses salaires lui valident des trimestres de retraite à hauteur de  1 trimestre  pour chaque tranche de 150h de SMIC effectuée, soit 1522 €. Il suffit donc de travailler 600 heures et de toucher au minimum  4 x 1522 pour valider un maximum de 4 trimestres par an) avec des points de retraite complémentaires ARRCO dans la limite du salaire réellement perçu.

De l’argent de poche en échange de services gratuits qui devient un salaire avec des droits sociaux pour un service payant : mais alors vous allez me dire que votre enfant ne travaille pas réellement !? hé bien si ! mettez le au travail : il étudie le sport ? faites vous donner des cours de yoga, athlétisme ou natation s’il se destine a prof de natation. Il étudie le commerce et la gestion ? vous lui faites faire du classement de pièces administratives, assistance à votre déclaration d’impôts, calculs divers et variés en matière d’optimisation sociale et fiscale. Toutes activités réelles et utiles d’aide (le ménage par exemple) peut être dûment rémunéré avec un salaire.

astuces supplémentaires: l’optimisation d’autres droits sociaux

Un détachement du foyer fiscal quand l’enfant étudiant travaille peut présenter d’autres avantages induits:

  • éventuellement droit à la prime d’activité
  • si votre enfant n’est pas logé chez vous, suppression de la taxe d’habitation pour son logement, car cette taxe est fonction de ses (faibles) revenus déclarés.
  • droit à l’APL s’il est locataire (aide au logement en fonction du lieu, du loyer et des revenus) sauf si son logement vous appartient !
  • droit au chômage indemnisé s’il ne trouve pas tout de suite un travail à la fin de ses études,

sous réserve que les conditions d’ouverture des droits soient respectées (fin de CDD ou licenciement et au moins 65 jours ou 455 heures de travail sur les 24 derniers mois); en outre le chômage indemnisé valide des trimestres à partir de 50 jours d’indemnisation et des points de retraite complémentaires.

Et même s’il ne remplit pas les conditions pour bénéficier d’indemnités de chômage, le simple fait de s’inscrire pour la 1ère fois à Pôle emploi lui permet de valider jusqu’à 6 trimestres de retraite ! magique non ?

Dernier point et non des moindres même si la reforme des retraites de 2020 viendra modifier les condition d’accès à la carrière longue, qui est le dispositif pour partir plus tôt a la retraite avant les 62 ans de l’age légal : tous ces points évoqués permettent de cotiser au moins 5 trimestres avant ses 20 ans, ce qui donne droit à la retraite anticipée (dans les conditions de la législation actuelle). C’est donc un double service que vous rendez là à votre enfant !

Chaque situation doit donc être analysée pour être optimisée. Mais qui refuserait de payer moins d’impôts tout en apportant légalement et le plus tôt possible des trimestres et des points de retraite à ses enfants ? qui n’est pas intéressé pour valider foule de petits avantages sociaux et fiscaux qui sont disponibles et n’attendent que vous pour en bénéficier !?

tout cela c’est ce que nous faisons dans la multitude de droits retraite mis en oeuvre par nos conseillers et consultants experts dans le cadre d’un entretien retraite ou de notre bilan retraite.

Si vous souhaitez savoir comment bénéficier d’une optimisation de votre pension de retraite et d’une majoration de vos pensions, contactez un de nos experts retraite au 01 45 22 22 00 ;

Une autre astuce ? Comment obtenir 1500 euros par mois de retraite ou revenus supplémentaires en seulement 1 an ?

%s