Calcul retraite

L

es règles du calcul retraite sont complexes et varient selon la carrière, les niveaux et modes de rémunération de chacun, et l’âge retenu pour le départ. Arbitrage du statut professionnel quelques années avant le départ, modification du montant du salaire et des cotisations, chômage, préretraite, décote et surcote, abattement, bonus malus, sont autant de notions et situations qui vont modifier le montant et le calcul de votre retraite et ceci même au tout dernier moment avant la retraite. Pour calculer la perte que représente une erreur d’arbitrage dans son dossier retraite aller sur cette page : la retraite est une partie de votre patrimoine.

Calculer sa retraite

Avant d’épargner pour compléter ses revenus au moment de la retraite, il faut connaître le montant des pensions auxquelles on aura droit, ce qui représente un calcul bien plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, si le calcul de du montant de la retraite de base à taux plein peut s’avérer relativement simple dans certains cas, de nombreux éléments viennent s’y ajouter, rendant impossible le calcul exact du montant de ses pensions de retraite sans connaissances techniques précises du fonctionnement du système de retraite français.

…Prêt pour calculer votre pension ? notre page est conçue pour vous aider de la manière la plus simple qui soit : Nous partons des notions essentielles et vous pouvez rentrer dans les détails en cliquant sur chacun des dossiers…bonne lecture et bon calcul !…

1. Calcul de la pension des salariés cadres et non cadres

2. Les éléments à prendre en compte pour le calcul retraite du fonctionnaire

3. Les éléments à prendre en compte pour le calcul retraite du professionnel libéral

4. Les éléments à prendre en compte pour le calcul retraite du dirigeant

5. Le calcul retraite via les simulateurs disponibles

1. Le calcul retraite des salariés cadres et non cadres

Un élément essentiel : comprendre ce que l’on cotise depuis sa fiche de paie et ce que cela génère comme droits à pension.

Tout vient du salaire perçu qui va créer vos droits à pensions:

1/ des trimestres pour la durée,

2/des salaires plafonnés pour le régime de base

3/ des points pour les régimes complémentaires et additionnels.

Salaire et Assiette de cotisation

Tranche A
3 311,00 € (PMSS 2018)

Tranche B
+ 3*3 311 = 13.244 €

Tranche C
+ 4*3 311 = 26.466 €

CNAV+ARRCO

Non Cadres

AGIRC TB
Cadres

AGIRC TC
Cadres Sup

La formule de calcul de la retraite Sécurité Sociale

La notion des 25 meilleures années (pour ceux qui sont nés après 1948 ) porte uniquement sur la CNAV, nés avant 1948 c’était le 10 meilleures années.

SAMB

X

Taux de 37.5 à 50%

X

Trimestres relevé de carrière


Trimestres requis

=

Montant pension Sécurité Sociale

Le taux varie selon l’année de naissance, l’âge à la liquidation et la durée de l’assurance

Pour la SS il y a de la surcote:

1.25% par trimeste supplémentaire cotisé au delà de l’age et du nombre de trimestre requis lié au nombre d’années maquante et années de naissance

Calcul retraite des Salariés: Les régimes complémentaires

La retraite complémentaire est également une retraite par répartition, mais à la différence du régime de base, c’est une retraite par points : l’employeur et le salarié cotisent et ces cotisations génèrent des points au prorata du montant des cotisations versées qui varient selon le montant du salaire. Ces points sont acquis définitivement tout au long de la carrière et ont une certaines valeur qui varie chaque année, le jour de la retraite venu on prend le nombre total  de points acquis que l’on multiplie par leur valeur et on obtient le montant de sa pension complémentaire brute.

Attention toutefois comme on l’a vu la notion de taux plein intervient : si on ne dispose pas de tous ses trimestres on appliquera un abattement sur ce montant (coefficient de minoration) : La formule de calcul de la pension de retraite complémentaire est donc la suivante :

Nombre de points  acquis x Valeur du point l’année du départ x Coefficient de minoration. 

 

Calcul de l’acquisition des points ARRCO (non cadre) et AGIRC (cadre) 

il est appliqué sur le alaire un taux de cotisation qui varie selon la tranche (autrement niveau / cf découpage du salaire ci dessus) de salaire, 6,20% pour la tranche A (non cadre arrco) et 16,20% pour la tranche B (cadre AGIRC ou pour les non cadre en arrco dans la tranche des cadres à 16,44%).  Hé oui il est temps de faire la #réforme des retraites Macron n’est ce pas ?

Comment transforme-t-on ces cotisations en points ? en les divisant par la valeur d’acquisition du point (dit coût d’achat du point ou en jargon technique « salaire de référence »).

Cout d’achat des point ARRCO AGIRC 2017/2018

AGIRC

  • Prix d’achat du point de retraite 2017 (salaire de référence) : 5,6306.
  • Prix d’achat du point de retraite 2018 (salaire de référence) : 5,8166.

ARRCO

  • Prix d’achat du point de retraite 2017 (salaire de référence) : 16,1879 euros.
  • Prix d’achat du point de retraite 2018 (salaire de référence) : 16,7226 euros.

 

Calcul de la retraite complémentaire : On a acquis des points, combien valent ils ?

en Novembre 2018 la valeur du point ARRCO est 0,4378 (0,4352 euros avant cette date)

en Novembre 2018 la valeur du point AGIRC est 1,2588 (1,2513 euros avant cette date)

 

A compter du 01/01/2019 les régimes ARRCO AGIRC vont fusionner laissant la place à 1 seule valeur de point qui est la valeur du point ARRCO, ainsi il va falloir convertir les point AGIRC selon  la formule de calculesuivante:

valeur du point agirc (0.4378) / Valeur du point arrco (1.2588) = Nouvelle valeur du point agirc arrco 0,347791548

le nombre de points arrco-agirc sera toujours le même que le nombre de points arrco

le nombre de points agirc-arrco sera nb de point agirc x 0,347791548 = nombre de points arrco-agirc

 

Connaitre les conditions de retraite complémentaire par profil

Retrouvez dans cette rubrique les différents régimes complémentaires que ce soit pour les salariés, les indépendants ou les fonctionnaires..

Quels sont les impacts de la fusion argirc-arrco ?

Le Vendredi 17 novembre 2017, le patronat et les syndicats ont achevé la négociation sur la fusion des caisses de retraites complémentaires des salariés du privé. Dès le 1er janvier 2019, la fusion Agirc-Arrco qui résulte d’un accord, signé en octobre 2015 par les partenaires sociaux pour sauver les deux régimes, sera effectif….

Ces Calculs donnent des montants bruts : quelle fiscalité pour vos pensions ?

La pension de retraite est imposable et soumise à cotisations prélevées à la source : 8,3% ou 3,8% pour la CSG et O, 5% pour la CRDS, 0,3% CASA, et 1% pour l’assurance maladie (pas prélevé sur le régime de base, uniquement complémentaires). Pour calculer votre brut net retraite 2017 et 2018 ou l’on voit clairement l’impact de la hausse de CSG intervenu en 2018 rdv sur la page du simulateur fiscalité  brut net retraite ici

Si vous voulez connaitre toute la législation sur la retraite de base rdv sur le site officiel de l’assurance retraite : En savoir plus concernant la retraite de base sur le site de l’Assurance Retraite dite CNAV.

Calcul de la réversion : quelle pension peut toucher le survivant ?

Calcul de LA REVERSION : le veuvage touche 4 Millions de personnes.

CNAV: 54% maximum selon les revenus (ressources inférieures a 2080 SMIC/H) condition d’age: à partir de 55 ans,  avoir été marié mini mum 2 ans (sauf si il y a 1 enfant issu du mariage entre temps).

ARRCO /AGIRC IRCANTEC: 60% sans conditions de ressources mais condition d’age à partir de 55 ans (sauf si 2 enfants issus du mariage, possible dès 55ans) coef. d’anticipation 1.6%/an. Calcul: Nombre de Points x 60% x valeur du point en vigueur

NOTA avoir été marié et ne pas être remarié si non la réversion est proratisée au nb d’années de mariage avec le défunt.

La pension de réversion du salarié

La pension de réversion représente la part de la pension de retraite qui sera reversée à son conjoint lors du décès de l’assuré.

Son montant varie selon les conditions suivantes …

2. Le calcul retraite du fonctionnaire

Pour bénéficier d’un droit à retraite, la durée minimale d’assurance est de 60 trimestres, et pour une retraite à taux plein de 75%, il faut cotiser au minimum 162 trimestres auprès du régime des fonctionnaires en 2010 (la CNRACL). En cas de départ en retraite après l’âge du taux plein, la retraite est majorée (surcote) de 0,75% par trimestre de services supplémentaires effectué jusqu’au 31 décembre 2008 et de 1,25% par trimestre de services supplémentaires effectué à compter du 1er janvier 2009.

Dans le calcul retraite, sont prises en compte des périodes autres que celles d’exercice des fonctions.
Ainsi, les services militaires, les services accomplis en qualité de fonctionnaire titulaire ou stagiaire et, lorsqu’ils ont fait l’objet d’une validation, les services de non-titulaire (auxiliaire, temporaire, contractuel) :

  • Dans une administration de l’Etat ou un établissement public de l’Etat à caractère administratif ;
  • Dans les emplois de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière relevant de la CNRACL ;
  • Dans les établissements industriels de l’Etat relevant du FSPOEIE ;
  • Dans les cadres locaux permanents des administrations territoriales d’outre-mer et de leurs établissements publics ;
  • Dans certaines administrations de l’Algérie (antérieurement à son indépendance) et des anciens territoires d’outre-mer, anciens protectorats et territoires sous tutelle, et pour certaines catégories de personnels.

Aussi, les interruptions d’activité pour les enfants nés ou adoptés après le 1er janvier 2004 sont prises en compte gratuitement dans le calcul de la durée de services effectifs.

Les bonifications

Les bonifications sont des périodes fictives de service qui s’ajoutent aux années de services dans le cadre du calcul retraite. Les principales bonifications sont celles accordées :

  • Pour les enfants : elle est d’un an par enfant né avant le 1er janvier 2004, sous réserve que le fonctionnaire ait interrompu son activité ;
  • Au titre des services militaires (bénéfices de campagne, bonification du cinquième, etc.) ;
  • Aux fonctionnaires qui ont accompli des services hors d’Europe.

Ces bonifications permettent de porter à 80% au lieu de 75% le pourcentage maximum de la pension.

Les majorations :

Vous pouvez bénéficier d’une majoration de votre pension lorsque vous avez élevé au moins trois enfants. Ainsi, vous avez droit à une majoration de 10% du montant de votre pension et de 5% par enfant à partir du quatrième (ex : pour 5 enfants, la majoration est de 20%). La majoration pour enfants est calculée sur la base du minimum garanti lorsque celui-ci est attribué. Cette majoration est offerte au fonctionnaire ou le militaire retraité. Si le père et la mère des enfants sont tous deux fonctionnaires, ils peuvent en bénéficier personnellement tous les deux.

Pour cela, les enfants, à l’exception de ceux décédés par faits de guerre, doivent avoir été élevés pendant au moins neuf ans avant leur 16ème anniversaire ou avant l’âge où ils ont cessé de donner droit aux prestations familiales.
La majoration est accordée lorsque le troisième enfant, élevé pendant au moins neuf ans, a atteint l’âge de 16 ans. De même, les suppléments de 5% par enfant sont dus lorsque l’enfant a atteint l’âge de 16 ans. Lorsque la condition de neuf ans est satisfaite après le 16ème anniversaire, le droit à majoration est acquis dès que cette condition est remplie.

Rachat d’années :

Par ailleurs, les périodes d’études accomplies dans un établissement d’enseignement supérieur ou une école technique supérieure (dans ce cas, l’admission dans les grandes écoles et classes préparatoires est assimilée à l’obtention d’un diplôme) et qui ont donné lieu à l’obtention d’un diplôme, peuvent être rachetées partiellement ou totalement dans la limite de trois années et donc prises en compte dans le calcul de votre retraite.

Retraite fonctionnaire

Au travers de ce dossier, Expertise & Optimisation des Retraites vous renseigne sur la retraite fonctionnaire et vous apporte les informations nécessaires à la constitution de votre dossier et entend vous accompagner dans vos démarches. …

3. Le calcul retraite du professionnel libéral

Retraite profession libérale

La profession libérale regroupe les personnes exerçant à titre habituel, de manière indépendante et sous leur responsabilité, une activité de nature généralement civile ayant pour objet d’assurer …

Comment se passe le départ à la retraite du travailleur non salarié? 

Vous êtes un travailleur non salarié et vous envisagez prochainement un départ à la retraite ? Vous voulez vous renseigner sur les démarches à accomplir et leurs finalités ? Vous souhaitez effectuer le calcul de votre retraite ?Les travailleurs non salariés sont répartis en trois groupes ayant chacun leurs spécificités, notamment le régime de retraite auquel ils sont assimilés. …

4. Le calcul retraite du dirigeant

Cumul emploi retraite du dirigeant 

Pour le chef d’entreprise qui souhaite cumuler sa retraite avec la poursuite de son activité , il convient d’abord de faire la distinction entre les régimes applicables aux dirigeants d’entreprise car cela aura un impact -dont nous verrons pourquoi après- sur les conditions de son cumul emploi retraite…

5. Le calcul retraite via les simulateurs disponibles

​On ne peut pas faire une page qui explique en détail le calcul retraite sans aborder le sujet des simulateurs retraite.
Le cabinet eor à développé dès 2001 un simulateur permettant de réaliser les bilans et les calculs pour le compte de ses consultants experts retraite. En 2007 nous avons sorti un calculateur retraite que nous avons vendu à des prestataires de services RH et de formation. Il s’agit du logiciel option retraite un logiciel professionnel permettant de produire des calculs et bilans.
Nous vous invitons à retrouver dans notre rubrique spécial simulateur retraite un comparatif des simulateurs les plus connus du marché et développés par des sociétés de services privés jusqu’à se déployer récemment par l’État pour permettre aux assurés sociaux de connaître leurs droits et de simuler des scénarios à partir des droites connus.
Évidemment nous recommandons plutôt les simulateurs officiels que les simulateurs des sociétés privées qui relève plus du gadget.
Si vous souhaitez aborder le calcul de votre retraite sous un angle différent vous pouvez aussi visiter nos simulateurs gratuits qui permettent d’appréhender la difficulté de votre dossier, de calculer le nombre de points que l’on obtient à partir d’un salaire pour une année donnée, ou bien encore le simulateur permettant de calculer une retraite nette à partir des montants bruts que vous donnent les caisses.

Comparatif des simulateurs Retraite

QUE VALENT LES SIMULATEURS DE RETRAITE PRÉSENTS SUR LE WEB ?

À l’approche de la fin de carrière, chacun est curieux de savoir quel sera le montant de sa future retraite. Et surtout depuis les nombreuses réformes adoptées ces dernières années, qui compliquent davantage la compréhension du système de calcul des retraites. Il est essentiel de bien estimer le montant de sa future retraite si l’on veut appréhender à l’avance ses revenus futurs,

Prestation de calcul retraite par EOR

►  Vous avez reçu votre estimation indicative globale et souhaitez en faire une analyse ?

►  Vous voulez être sûr que la date de taux plein indiquée est juste  ?

►  Vous voyez des incohérences ou des trous ?

Rencontrez un consultant et offrez un entretien retraite pour être sûr de votre situation

Prix : à partir de 100€ (base horaire 260€ HT)

Depuis 20 ans nous proposons des prestations sur mesure afin d’élaborer et d’optimiser votre dossier retraite et accompagner votre fin de carrière :

►  Réponse aux questions

►  Calcul des enjeux financiers

►  Assistance et indication sur interventions à mener

Tarifs selon la durée de l’entretien, ou tarif clef en main forfaitaire calcul retraite 990 €ht. 

voir toutes nos prestations sur la retraite

ALORS CONTACTEZ-NOUS
  






Vous êtes intéressé par :

Audit/bilan retraiteTraitement départ retraiteEntretien retraiteAutre

Recevoir plus d'info retraite

Articles les plus lus