L’âge de départ à la retraite

age légal retraite

L’âge de départ à la retraite : principes généraux

L’âge légal de la retraite est désormais de 62 ans depuis la réforme menée par le ministre Eric Woerth dite « réforme 2010 », avant il variait entre 60 et 62 ans selon l’année de naissance, encore avant l’age de retraite était de 60 ans pour tous et pour remonter le temps avant 1982 et la réforme Mauroy qui a institué l’age légal de la retraite à 60 ans, l’age de retraite était alors de 65 ans, alors que l’espérance de vie n’était que de 75 ans…autrement dit à l’époque les actifs finançaient que 10 ans de retraites pour leur aînés, contre 27 années aujourd’hui (les français sont ceux qui touchent la plus longue retraite au monde !)

Dès lors qu’un salarié a atteint l’âge minimum requis de 62 ans, il peut demander sa retraite. Cependant, il ne l’obtiendra à taux plein que s’il a accompli une carrière complète et qu’il dispose du nombre de trimestre requis. Le nombre de trimestres dont il doit justifier pour cela varie selon sa date de naissance. Quel que soit le nombre de trimestre de sa carrière, il obtiendra le taux plein systématiquement s’il demande sa retraite à partir et au delà de 67 ans. On appelle cela le taux plein automatique. En tout état de cause, il n’y’a pas d’âge maximum pour demander une pension de retraite, nous voyons chaque année des personnes la demander aux alentours de 80 ans.

Tableau Age et nombre de trimestres requis pour prendre votre retraite à taux plein

Vous êtes né Age légal de départ en retraite Age du taux plein Durée d’assurance pour obtenir une retraite à taux plein (en trimestres) Nb d’années pour le calcul du Salaire Annuel Moyen du régime général des salariés (CNAV) Nb d’années pour le calcul du Revenu Annuel Moyen du Régime Social des Indépendants (RSI)
En 1947 60 ans 65 ans 160 24 19
En 1948 60 ans 65 ans 160 25 20
En 1949 60 ans 65 ans 161 25 21
En 1950 60 ans 65 ans 162 25 22
Du 1/01 au 30/06/1951 60 ans 65 ans 163 25 23
Du 01/07 au 31/12/1951 60 ans et 4 mois 65 ans et 4 mois 163 25 23
En 1952 60 ans et 4 mois 65 ans et 4 mois 163 25 23
En 1953 61 ans et 2 mois 66 ans et 2 mois 165 25 25
En 1954 61 ans et 7 mois 66 ans et 7 mois 165 25 25
De 1955 à 1957 62 ans 67 ans 166 25 25
De 1958 à 1960 62 ans 67 ans 167 25 25
De 1961 à 1963 62 ans 67 ans 168 25 25
De 1964 à 1966 62 ans 67 ans 169 25 25
De 1967 à 1969 62 ans 67 ans 170 25 25
De 1970 à 1972 62 ans 67 ans 171 25 25
De 1973 62 ans 67 ans 172 25 25

 

Bon à savoir: la loi n°2010-1330, du 9 Novembre 2010, portant sur la réforme des retraites, prévoit une augmentation de la durée d’assurance nécessaire à l’obtention du taux plein. Il est probable que le nombre de trimestre augmente au delà des 172 trimestres, soit 43 années de cotisation comme dans d’autres pays européens, cf en bas d’article le comparatif age de départ en retraite dans les pays européens.

Retrouvez plus de détails sur les trimestres retraites (cotisés, assimilés, rachetés etc.) sur la page https://www.eor.fr/dossier-retraite/depart-a-la-retraite/trimestre-retraite/

 

Partir avant l’âge légal de 62 ans

Avant 62 ans, la retraite anticipée concerne les personnes ayant débutées leurs carrières assez jeune, en étant rémunérées avant leur 20 ans :
Il faut au minimum avoir validé 5 trimestres auprès de son régime de base avant ses 20 ans ans pour partir avant 62 ans et selon le nombre de trimestres cotisés, vous pourrez partir en retraite dès 59, 60, 61 ans.

Pour plus de détail sur le départ avant 62 ans au taux plein, reportez-vous à notre dossier spécial carrière longue, anciennement appelé retraite anticipée.

 Pour les plus ambitieux, il est aussi possible d’envisager une cessation de ses activités professionnelles bien avant ses 62 ans, vers 55 voir mieux 50 ans, mais attention, cela relève d’une démarche personnelle qu’il convient d’avoir soigneusement préparée et anticipée. Consultez notre dossier sur comment prendre sa retraite et cesser ses activités professionnelles dès 55 ans ici.

Nota : Pour les invalides et inaptes au travail, mères de famille, les anciens combattants et prisonniers de guerre et certains régimes spéciaux de la fonction publique… Il est possible d’obtenir le taux plein dès l’âge de 60 ans sans avoir à justifier le nombre minimum de trimestres.

Le départ à la retraite à l’âge légal

A partir du 62 ème anniversaire, le droit à la retraite s’entame, sans qu’aucun texte légal n’oblige un salarié du secteur privé à partir en retraite à cet âge. Il faut avoir acquis le nombre de trimestre minimum d’assurances requis, qui est différent suivant les années de naissances, afin d’obtenir un taux plein de 50% pour la retraite de base sécurité sociale (et oui j’ai de nombreux clients qui me disent : ma retraite n’est pas à taux plein puisqu’elle est au taux de 50% soit la moitié ! mais en fait si le taux de 50% à la sécu c’est bien le taux plein!) et de 100% pour les régimes complémentaires cadres , non cadres et autres.

Votre employeur ne disposant pas du pouvoir de vous faire prendre votre retraite dès l’âge de 60 ans, il peut devenir avantageux de poursuivre son activité bien que l’on puisse bénéficier de sa retraite à taux plein. En effet, à partir de 60 ans et si vous avez tous vos trimestres, vous bénéficiez d’une surcote, cumulable d’années en années, pour la retraite CNAV et autres régimes de base et des points qui vous sont normalement attribués pour vos régimes complémentaires.

À quel âge partir en retraite ?

À quel âge partir en retraite ?

[/vc_row]

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Augmenter le montant de sa retraite  : comment avoir plus de retraite quand on n’a pas cotisé à des retraites supplémentaires ? si vous avez du capital vous pouvez générer un revenu de + de 1000 euros par mois

L’âge de départ en retraite de 62 à 67 ans

Une personne qui n’a pas acquis assez de trimestres, pour avoir droit à une retraite à taux plein de 50% (hé oui le taux plein est une retraite dite à 50% auprès de l’Assurance Retraite, alors que la logique voudrait plutôt qu’elle soit à 100%), peut toujours continuer à travailler jusqu’à ce que sa durée d’assurance devienne suffisante pour bénéficier du nombre de trimestres requis pour le taux plein (comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus).

Le départ à la retraite à taux plein automatique

Donc à partir de l’âge de 67 ans tout le monde à son taux plein. Si votre carrière a été très courte dans le sens où vos périodes de travail se limitent à quelques années ici ou là et sont loin de représenter les 40 annuités minimum, alors vous pouvez prendre votre retraite automatiquement à taux plein à 67 ans et plus : c’est le taux plein automatique. Dans le jargon professionnel on parle d‘age de retraite maximum (même si bien sûr vous pouvez travailler au delà mais dans ce cas mon conseil est de toucher la pension à 67 ans et faire un cumul emploi retraite plus rentable en général).C’est-à-dire que vous touchez 100% de x années travaillées. Par exemple vous avez travaillé 10 années, à 67 ans vous aurez donc droit à 100% des pensions résultant de ces 10 années de travail. Cette notion vaut surtout pour les femmes ou les personnes qui ont eu une carrière courte et non complète comme les étrangers par exemple ou les chefs d’entreprises qui ont choisi un mode de rémunération exclusivement aux dividendes sans rémunération et donc sans cotisations sociales.

Une retraite du régime de base à 67 ans est toujours calculée sur le taux maximum de 50%, quelle que soit la durée d’assurance déjà acquise et à 100% pour les complémentaires c’est à dire sans abattement.

L’âge de départ optimisé par les conseillers retraite EOR

La problématique de l’âge de retraite est récurrent chez nos clients et nous constatons que si les simulations que nous effectuons pour nos clients portent sur les montants des pensions, en fait ces montants varient à partir de la donnée centrale de la problématique de l’âge de retraite de départ en retraite  : selon l’âge retenu, le montant de la retraite varie.

Aussi, nous vous invitons à vous renseigner sur nos prestations et à prendre conseil auprès de nos consultants pour optimiser et ne pas hésiter sur votre âge retraite.

NOTA: Le taux plein n’était déjà pas forcement et n’est désormais plus une bonne affaire depuis l’instauration du bonus malus à compter du 1er Janvier 2018.

L’âge de départ : élément clef du calcul retraite

Les simulations du montant de vos pensions dépendent donc directement de l’age retenu: c’est pourquoi effectuer un calcul retraite aux différents âges possibles est non seulement utile, mais il permet surtout de comprendre les impacts financiers de la décision de l’âge sur le départ à la retraite. Optimiser ses revenus de retraite dépend de ce calcul pour lesquels vous pouvez retrouver les détails sur notre page dédiée au calcul de la retraite et ou nous exposons aussi notre prestation d’optimisation retraite et de son calcul ici.

Les exceptions

Votre âge de départ en retraite dépend de nombreux critères tels que la durée d’activité, le secteur d’activité occupé, la situation de santé: handicapé ou carrière spécifique: amiante, la date de naissance : qui fait varier le nombre de trimestres comme évoqué. Si vous êtes pompier ou militaire vous pourrez toucher une retraite dés l’âge de 40 ans et cette retraite sera cumulable par la suite avec une autre activité salariale de droit commun, vous permettant en quelque sorte de bénéficier de 2 âges de retraite. Si vous êtes salarié, il vous faudra cotiser 40 à 42 annuités selon votre date de naissance.

Tout assuré qui a eu au moins un trimestre validé dans ce régime peut prétendre à une pension de retraite s’il remplit une double condition d’âge et de cessation de la dernière activité salariée, sauf exceptions.

En réalité, un petit nombre de trimestres acquis dans le régime général ne peut donner droit qu’à un versement forfaitaire, mais reste valablement pris en compte dans la durée totale d’assurance déterminant le montant de la pension dans un autre régime de base obligatoire.

Tout cela est technique et peut paraître compliqué, c’est pourquoi partant du principe que l’on ne part qu’une fois en retraite, c’est toujours un bon investissement de rencontrer un expert ou spécialiste en assistance retraite qui pourra vérifier que vous ne commettez pas d’erreur. Ce serait dommage et cela coûte vite très cher : 6 mois de retraite perdus à 3.000 euros de pension mensuelle et c’est 18.000 euros qui se sont envolés, dommage non ?

À quel âge partir en retraite ?

À quel âge partir en retraite ?

Pour votre retraite :

►  Vous ne savez pas à quel âge partir ni pour quel montant ?

►  Vous ne souhaitez pas vous occuper de la partie administrative ?

        ►  Vous avez besoin d’arbitrage technique (chômage, cumul emploi retraite, cessation progressive) ?

►  Vous n’êtes pas satisfait des réponses des « Caisses » ?

►  Vous avez eu de nombreux employeurs ?

►  Vous avez été expatrié et avez travaillé à l’étranger ?

►  Vous voulez partir à la retraite le plus tôt possible ?

        ►  Vous ne voulez pas passer des heures sur ce dossier ?

Expertise et Optimisation Retraites est un cabinet composé d’experts indépendants, anciens des caisses de retraite, travaillant sur tous les types de régimes et de caisses sur toute la France et le monde entier.  Nos prestations vont des simples renseignements lors d’un entretien retraite, les calculs des pensions sur la bases des éléments que vous avez reçu jusqu’à la mission complète par mandat de corrections et intervention auprès des caisses pour compléter votre dossier et liquider vos pensions.

Appelez nous c’est gratuit et sans engagement et ça peut changer votre approche de la retraite.

Vous nous mandatez : on s’occupe de tout.
ALORS CONTACTEZ-NOUS









Envoyez moi votre newsletter

Articles les plus lus

[activecampaign form=3]