Scroll Top

L’assurance-vie pour préparer sa retraite : quels avantages ?

assurance-vie pour préparer sa retraite

Choisir l’assurance vie pour préparer sa retraite concerne de plus en plus de Français. Il est vrai que ce produit est intéressant pour ceux qui envisagent d’épargner pour leur retraite. Il est l’une des solutions permettant d’avoir, à la retraite, un niveau de vie proche de celui de sa période d’activité. Découvrez comment tirer le meilleur parti de son assurance-vie pour préparer sa retraite.

 

Que faut-il savoir avant de souscrire une assurance-vie pour préparer sa retraite ?

Le premier élément à avoir en tête concernant l’assurance-vie est qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Plus vous souscrivez un contrat d’assurance-vie jeune, plus celui-ci sera intéressant lorsque vous partirez à la retraite. L’idéal est d’ouvrir ce produit avant l’âge e 35 ans.

En effet, si vous vous y prenez tardivement, le montant à épargner sera bien plus important que si vous commencez tôt.

L’assurance-vie propose différents types de placements. Selon vos objectifs et votre profil, vous choisirez l’un ou l’autre dans un contrat monosupport, ou plusieurs dans un contrat multisupport.

  • Fonds en euros : si vous ne souhaitez pas prendre de risque. Le capital investi est garanti ainsi que les intérêts annuels.
  • Fonds investis en unités de compte (UC) sur les marchés financiers. Le risque est plus élevé car la valeur des unités est variable et donc non garantie. Mais comme tout placement possédant un minimum de risque, il peut être plus rémunérateur et générer des gains supérieurs au fonds en euros.
  • Fonds euro-croissance : placement sur des supports diversifiés tout en garantissant le capital investi au bout de 8 ans minimum de contrat. Certains assureurs proposent une échéance plus longue.

Lorsque vous vous lancez dans une assurance-vie, pensez également au moment où vous souhaiterez récupérer votre argent, c’est-à-dire lors de votre départ à la retraite. Plusieurs possibilités sont offertes : sortie en capital, sortie en rente, retraits partiels réguliers.

Consultez notre article complet sur l’intérêt de souscrire une assurance-vie !

 

Les avantages du contrat multisupport

Le contrat d’assurance-vie multisupport possède plusieurs avantages. Tout d’abord, il répartit les risques entre les types de placements (en euros, en unités de compte ou euro-croissance). Ensuite, il est évolutif. En effet, vous pouvez modifier la répartition de votre épargne entre les trois fonds au cours de la vie de votre contrat.

Cette possibilité est très utile car les besoins et les objectifs ne sont pas les mêmes lorsque l’on a 30 ans ou lorsqu’on se rapproche de la retraite.

Une personne jeune envisage sa retraite à un horizon lointain… En souscrivant un contrat multisupport, elle peut placer la majorité de ses fonds en unités d’action, avec la possibilité de générer des gains significatifs.

Puis, à partir de 50 ans, ou s’il vous reste moins d’une quinzaine d’années à travailler, mieux vaut privilégier les fonds en euros. Car ils garantissent un capital de sortie et il est alors préférable de sécuriser ce capital.

En résumé :

  • L’investissement en actions est plus rentable sur une longue période, donc à la souscription de l’assurance-vie.
  • Le fonds en euros offre plus de sécurité lorsqu’on se rapproche de la retraite.

Certains contrats permettent d’ajuster automatiquement la répartition des fonds dans le temps. Ils évoluent donc sans intervention de votre part. Naturellement, vous pouvez à tout moment faire vos propres choix et privilégier l’un ou l’autre fonds.

 

Comment bénéficier de son assurance-vie à la retraite ?

Le rachat total ou partiel

Plusieurs types de « sorties » existent pour bénéficier de son placement et de ses gains au moment de la retraite. On parle alors de « rachat » :

  • Rachat total : récupération de la totalité des sommes versées et des intérêts. Le contrat d’assurance-vie prend alors fin.
  • Rachat partiel : récupération d’une partie du capital et des intérêts correspondant à cette somme. En parallèle, le contrat reste ouvert et continue à générer des intérêts sur le montant restant.

Votre épargne n’est pas imposable, seuls les gains obtenus sont soumis à l’impôt.

Les rachats partiels programmés

Il est également possible d’opter pour des rachats partiels programmés. Vous choisirez cette option soit à la signature du contrat, soit au cours de celui-ci. Il s’agit de récupérer l’intégralité de son capital sous forme de versements réguliers. Vous définissez leur fréquence : mensuelle, trimestrielle, semestrielle… De plus, vous pouvez à tout moment changer cette fréquence ou le montant des sommes versées.

Ce dispositif est donc souple dans son fonctionnement. Vous pouvez aussi l’arrêter ou le reprendre quand vous le souhaitez.

La rente

Une alternative au rachat du capital est le système de rente. Il s’agit de transformer votre capital en versements réguliers (mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels) :

  • Soit jusqu’à la fin de votre vie, on parle alors de rente viagère.
  • Soit pour une durée déterminée, on parle alors de rente temporaire.

Vous pouvez choisir la sortie en rente à n’importe quel moment et pas obligatoirement lors de la souscription. Toutefois, lorsque la décision est prise, vous ne pouvez plus revenir en arrière. Il ne sera donc plus possible de demander le rachat de votre capital.

L’assureur prend en compte plusieurs critères pour calculer le montant de la rente. Il s’agit par exemple du montant du capital, de votre espérance de vie, table de mortalité. Pour la rente viagère, les versements se poursuivent même si le montant de votre capital est épuisé.

Fiscalement, une partie de la rente est imposable (pas le capital). En effet, un abattement allant de 30% à 70% s’applique selon votre âge.

Le choix de la rente est intéressant pour bénéficier d’un complément de revenu régulier pendant sa retraite. En revanche, il annihile toute transmission de votre capital à un bénéficiaire éventuel. Ainsi, un décès de l’assuré avant l’épuisement de son capital n’entraînera aucune transmission de ce dernier à des proches.

La sortie mixte

Comme son nom le laisse entendre, la sortie mixte permet :

  • Une sortie en capital pour une partie de son épargne
  • Une sortie en rente pour l’autre partie.

Vous définissez la répartition du montant de votre capital entre les deux types de sorties. Cette solution a l’avantage de vous laisser l’accès à une partie de votre capital tout en bénéficiant de versements réguliers durant votre retraite.

 

L’assurance-vie pour préparer sa retraite est donc l’une des meilleures options existantes actuellement. En vous y prenant suffisamment tôt, vous vous assurez un complément de revenu lorsque vous arrêterez de travailler.

Retrouvez également tous les avantages d’une assurance-vie au Luxembourg pour augmenter sa retraite.
Et si vous avez une somme importante à placer, nous vous proposons un placement de trésorerie à haut rendement : Phocus 1.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’assurance-vie pour préparer sa retraite ? Contactez-nous !

 

    Privacy Preferences
    When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.