Les cotisations volontaires pour la retraite

cotiser pour la retraite
cotiser pour la retraite

Les cotisations volontaires : une option interessante pour ceux qui sont sortis du système de cotisation

En France, il existe 42 régimes de retraite. Malgré ce nombre important de régimes, certaines personnes demeurent exclues de ceux-ci en raison de l’absence d’une activité professionnelle.
Vous n’avez plus d’activités professionnelles ? Vous ne cotisez donc plus pour votre retraite ? Comment faire pour continuer à collecter des trimestres ?
Grâce à l’Assurance Retraite, vous avez la possibilité de cotiser volontairement pour votre retraite et ainsi continuer à obtenir des trimestres et maintenir vos droits à la retraite, sous conditions.
Pour savoir pourquoi c’est important de ne pas perdre de trimestres lorsque l’on n’a plus d’activité connaître le nombre de trimestres requis en 2021 pour bénéficier de sa retraite à taux plein, consultez la page sur les trimestres retraite ici 

 

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Pour pouvoir cotiser volontairement à la retraire, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Ne plus être affilié à un régime obligatoire de retraite
  • Avoir été affilié pendant 6 mois à la caisse nationale assurance vieillesse (CNAV) et/ou 5 ans pour les salariés expatriés

Attention

Pour être éligible aux cotisation volontaires, la demande d’adhésion doit être faite dans les 6 mois qui suivent la date à laquelle les personnes visées ne remplissent plus les conditions d’affiliation obligatoire. Ressources Légales 2021, téléchargez ici votre cerfa de demande d’adhésion à l’assurance volontaire vieillesse

A qui s’adresse les cotisations volontaires ?

  • Les personnes qui ne sont pas ou plus couverte par le régime général par risque : accidents du travail et maladie professionnelle, invalidité, vieillesse
  • Les salariés qui ont cessé leur activité et ne sont rattachés à aucun régime de retraite
  • Les indépendants qui ont cessé leur activité et ne sont rattachés à aucun régime de retraite
  • Les anciens artisans ou commerçants qui ont donné leur fonds de commerce en location gérance sans participer à l’activité
  • Les conjoints-collaborateurs qui ne sont plus affiliés au régime obligatoire (divorce, arrêt de l’activité…)
  • Les personnes ne bénéficiant pas d’un régime obligatoire d’assurance vieillesse et qui participent à l’exercice d’une activité professionnelle industrielle, commerciale ou artisanale (autre que le conjoint marié ou pacsé du chef d’entreprise)
  • Les parents qui se consacrent à l’éducation au foyer d’au moins un enfant âgé de moins de 20 ans
  • Les personnes assumant les fonctions de tierce personne auprès de leur conjoint ou d’un membre de leur famille invalide ou infirme, sans recevoir de rémunération pour cette activité et qui ne relèvent pas de l’assurance vieillesse
  • Les expatriés, salariés ou indépendants rattachés à aucun régime obligatoire français, mais qui ont été affiliés 5 ans à l’assurance maladie
  • Les jeunes volontaires pour le développement et les volontaires pour la solidarité internationale

Comment ça marche ?

Vous cotisez volontairement ? Vous obtenez des trimestres. Le montant de cotisations que vous devrez payer dépend de votre rémunération des six derniers mois (c’est l’assiette de rémunération qui a donné lieu au versement de vos cotisations sociales).
Il existe 4 catégories de cotisations en fonction de la rémunération des 6 derniers mois. L’assiette des cotisations correspond à un à pourcentage du plafond annuel de la sécurité sociale :

  1. 100% du plafond pour la première catégorie  soit 41 136 euros en 2021 ;
  2. 75% pour la 2ème catégorie soit 30 852 euros en 2021 ;
  3. 50% pour la 3ème catégorie soit 20 568 euro en 2021 ;
  4. 25% pour les assurés volontaires de moins de 22 ans, peu importe le montant de leur ressources soit 10 284 euros en 2021 ;

Combien ça coute de cotiser soi même pour la retraite?

Ces cotisations sont calculées trimestriellement en appliquant à cette base forfaitaire un taux de 17,75% pour le risque “vieillesse” de l’année 2021. Le taux correspondant à la somme des cotisations plafonnées et déplafonnées – part salariale et patronale- versées par les salariés en activité.
Par exemple, pour une personne dont le salaire des six derniers mois était supérieur au plafond annuel de la sécurité sociale soit plus de 41 136 euros en 2021, le montant des cotisations volontaires sera de 7 301 euros pour l’année.
Plus d’info légales sur le site de l’assurance vieillesse pour vos cotisations volontaires pour la retraite ici

Quels sont les bénéfices des cotisations volontaires ?

Cotiser volontairement pour sa retraite vous permet d’optimiser votre retraite.

• l’optimisation des Trimestres :

Les cotisations volontaires sont retenues pour calculer le taux de votre retraite et votre durée d’assurance dans le régime général donc pas de pertes sur vos pensions liées à un abattement pour anticipation pour cause d’un nombre de trimestres insuffisants pour bénéficier du taux plein. Et si vous n’aviez pas assez de trimestres malgré cela, avoir cotisé volontairement vous permettra de limiter cet abattement. Attention toutefois, si votre nombre de trimestres est trop loin du compte, cotiser volontairement n’aura pas grand intérêt et mieux vaudra à ce moment-là attendre l’âge de taux plein automatique fixé à 67 ans en l’état de la législation en 2021.

• Augmenter sa base de calcul retraite:

Les cotisations volontaires comptent pour le calcul de votre salaire annuel moyen (la moyenne des fameuses 25 meilleurs années de votre carrière) qui sert de base de calcul au montant de la retraite de la sécurité sociale. Ainsi, les cotisations volontaires peuvent vous permettre d’améliorer votre retraite de base en augmentant votre salaire moyen (seulement si ces années de cotisations volontaires font parties des 25 meilleures années de votre carrière).

• la fiscalité :

Enfin, cerise sur la gâteau, les sommes versées au titre de cotisations volontaires peuvent être déduites du revenu global de votre déclaration de revenus, elles sont donc déductibles ! Ainsi, cela permet une baisse du montant de vos impôts.

%s

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.