Rachat de points de retraite : Est-ce possible ?

rachat de point retraite

Rachat de points de retraite : est-ce possible ?

Il est tout à fait possible de procéder à un rachat de point retraite. Mais alors, parle-t-on rachat de points ou de rachat de trimestres ? En réalité il est possible de racheter des trimestres (et quasiment pas de points car on ne rachète des points que si l’on a déjà racheté des trimestres, et pas plus de 70 points par an !) soit 210 points pour 3 années d’études.

Depuis la réforme Fillon de 2003, une possibilité de rachat a été mise en place en faveur de l’assuré âgée entre 20 et 60 ans. Mais pour savoir si vous devez racheter, il convient de bien étudier la question, cela sera-t-il rentable ? Nous pouvons vous aider à répondre à cette question, pour cela il vous suffit de nous contacter. En effet, le nombre de trimestres que vous devez racheter dépend du nombre de trimestres qu’il vous manque pour atteindre le fameux taux plein.

Si vous voulez racheter vos années d’études, vous devez calculer le montant du rachat et l’impact de ce rachat sur votre future pension ainsi que son niveau de rentabilité. En effet pour un cadre de 59 ans qui gagne plus de 30.000 euros par an, il devra payer près de 6000 euro pour un trimestre ! Malgré ce coût exorbitant, le rachat est parfois très intéressant et peut représenter un taux de rentabilité de l’ordre de 25%.

Si vous souhaitez effectuer des calculs, savoir si il est intéressant de racheter en simulant l’intérêt financier du rachat et vous accompagnez tout au long des demandes administratives, appeler nous au 01 45 22 22 00 ou posez nous directement votre question.

N’attendez surtout pas la dernière minute car de nombreuses personnes nous ont appelées au-delà de l’âge requis de ce fait il était totalement impossible de racheter leurs années d’études et ce qui dans leur cas, s’est révélé préjudiciable.

Rachat de points de retraite : quel prix et quel résultat ?

Pour aller plus loin : calculez le montant de votre rachat

Rachat de points de retraite si vous avez poursuivi des études supérieures

  • Vous avez entre 20 et 60 ans vous n’avez pas liquidé votre pension à la date de la demande, vous n’avez pas racheté les douze trimestres d’assurance au titre de demande antérieures, vous avez eu la qualité d’élève :
    • d’un établissement d’enseignement supérieur
    • d’une école technique supérieure,
    • d’une grande école
  • Vous pouvez donc racheter vos études supérieures pour cela, adressez vous à la CNAV ou contactez nous au 01 45 22 22 00. D’après la loi de Fillon, Les années d’études supérieures peuvent être rachetées, dans la limite de 3 années soit 12 trimestres. Il est impossible de racheter plus de 3 années.

Rachat de points de retraite si vous avez été apprenti

L’attribution de trimestres d’assurances au titre de la période d’apprentissage dépend du montant de salaire et des cotisations versées ainsi que dans la catégorie à laquelle appartient l’apprenti. Pour les lycées professionnels, ils n’acquièrent pas de trimestres d’assurances contrairement aux autres types d’apprentissage qui donne lieu à une rémunération tel que la CFA.

  • 4 trimestres sont attribués, lorsque le salaire est égal à 800 fois le taux horaire du SMIC.
  • 3 trimestres d’assurances attribués, lorsque le salaire est égal à 600 fois le taux horaire du SMIC.
  • 2 trimestres d’assurances attribués, lorsque le salaire est égal à 400 fois le taux horaire du SMIC.
  • 1 trimestre attribué, lorsque le salaire est égal à 200 fois le taux horaires de SMIC.

Rachat de trimestres retraite

Depuis janvier 2009, le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein augmente d’un trimestre par an. Ainsi, en 2012, il faudra cotiser 164 trimestres pour toucher un taux plein. Toutefois, pour les personnes qui ne veulent plus travailler ou ne bénéficient pas du nombre de trimestres requis, une solution existe : le rachat des trimestres manquants.

Conditions du rachat de points de retraite

Le rachat retraite, appelé également rachat de trimestres retraite, est une opération financière destinée à l’obtention d’une retraite à taux plein. Bien que l’opération soit assez coûteuse, le rachat de trimestres dans le cadre du régime de base de l’assurance retraite pourra faire remonter votre taux pour atteindre le maximum de 50 %.
Cette solution s’offre aux salariés de 20 à 59 ans. Le Ministre du Travail a prévu de faire disparaître cette limite d’âge jugée infondée par la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE) en août 2008.
Le rachat retraite est possible dans la limite maximum de 12 trimestres (3 ans de cotisations). Pour cela, il faut avoir connu des périodes d’inactivité n’ayant pas permis de valider 4 trimestres soit 1 année de cotisations, avoir eu une longue période de chômage ou encore avoir travaillé à temps partiel ou effectué des petits boulots. Le rachat des années d’études est également possible. Ainsi, ne sont prises en compte que les seules années, redoublement compris, ayant été sanctionnées par un diplôme.

Les options de rachat de points retraite

Il existe deux options de rachat. Le rachat pour le taux seul qui améliore le taux de la liquidation et le rachat pour le taux et la durée d’assurance qui améliore à la fois le taux de liquidation de la pension de retraite et le nombre de trimestres pris en compte pour le calcul de la pension.

Le coût du rachat de points retraite

Le coût du rachat varie en fonction de l’âge et des revenus des demandeurs. Ainsi, plus le demandeur est jeune, plus le coût du rachat est faible. Ces sommes sont déductibles fiscalement.
Pour une estimation du coût du rachat de trimestres selon le barème 2010, suivre la CNAV.

Si le rachat de trimestres peut s’avérer rentable, cette opération peut, dans certains cas, faire perdre beaucoup d’argent. Ainsi, pour savoir si dans votre situation le rachat de points retraite peut s’avérer avantageux pour vous, prenez contact avec les consultants EOR.

Le rachat de points retraite auprès des régimes complémentaires

Les régimes de retraite complémentaire AGIRC et ARRCO prévoient la possibilité d’effectuer des rachats de points auprès des régimes complémentaires au titre des périodes d’études supérieures.

Les rachats de points sont soumis aux conditions ci-dessous :

  • Le salarié doit avoir été admis à effectuer un « rachat de cotisations » auprès du régime de base pour pouvoir prétendre racheter des points.
  • Le rachat de points ne peut porter que sur les périodes d’études dans la limite de 12 trimestres.
  • La demande doit être faite par le salarié avant la liquidation des allocations AGIRC et/ou ARRCO.

Modalités pratiques du rachat de points retraite auprès des régimes complémentaires

  • Nombre de points : un maximum de 70 points par année d’études complète auprès de chacun des régimes Arrco et Agirc peut être racheté.
  • Montant du rachat : il correspond au produit de ces points par la valeur de service du point AGIRC et/ou ARRCO de l’année de versement. On applique ensuite au montant un coefficient qui est fonction de l’âge révolu de l’intéressé à la date du versement.

Pour aller plus loin :

Simulateur de rachat de point retraite pour années d’études et années incomplètes.

Articles les plus lus