La pension de réversion du salarié

pension de réversion

 

La pension de reversion

La pension de réversion représente la part de la pension de retraite qui sera reversée à son conjoint lors du décès de l’assuré.

Son montant varie selon les conditions suivantes :

Régime de base Régimes complémentaires
ARRCO AGIRC
Taux de réversion 54 %
(jusqu’à 60 % sous conditions)
60 % 60 %
Condition d’âge 55 ans (pour les décès survenus avant le 1er janvier 2009, la condition d’âge est fixée à 51 ans) 55 ans 60 ans
A partir de 55 ans avec abattement (sauf si le conjoint bénéficie de la pension de réversion du régime général)
Réversion sans condition d’âge Si le conjoint a 2 enfants à charge
ou
Si le conjoint est reconnu invalide
Si le conjoint a 2 enfants à charge
ou
Si le conjoint est reconnu invalide
Condition de ressources Si le conjoint a des ressources inférieures à un plafond fixé chaque année Non Non
Remariage du conjoint Pension maintenue Pension non maintenue
Pour le conjoint et les ex-conjoints non remariés Pension calculée et répartie entre les bénéficiaires au prorata de la durée respective de chaque mariage. Assuré divorcé et remarié le conjoint partage avec les ex-conjoints la réversion, chacun au prorata de la durée respective des mariages.
Assuré divorcé non remarié pension calculée et partagée dans un rapport durée du mariage / durée d’assurance.

 

Attention : lors du décès, la mise en place de la pension de réversion n’est pas automatique, il faut en faire la demande.