Âge légal de la retraite : principes généraux

L’âge légal de la retraite varie désormais selon l’année de naissance. Dès lors qu’un salarié a atteint cet âge minimum requis, il peut demander sa retraite. Cependant, il ne l’obtiendra à taux plein que s’il a accompli une carrière complète et qu’il dispose du nombre de trimestre requis. Le nombre de trimestres dont il doit justifier pour cela varie également selon sa date de naissance. Quel que soit le nombre de trimestre de sa carrière, il obtiendra le taux plein systématiquement s’il demande sa retraite à partir d’un certain âge , en fonction, une fois encore, de sa date de naissance. En tout état de cause, il n’y’a pas d’âge maximum pour demander une pension de retraite.

Le nombre de trimestres correspondant à votre situation

Vous êtes né Age légal de départ en retraite Age du taux plein Durée d’assurance pour obtenir une retraite à taux plein (en trimestres) Nombre d’années pour le calcul du Salaire Annuel Moyen du régime général des salariés (CNAV) Nombre d’années pour le calcul du Revenu Annuel Moyen du Régime Social des Indépendants (RSI)
En 1947 60ans 65 ans 160 24 19
En 1948 60 ans 65 ans 160 25 20
En 1949 60 ans 65 ans 161 25 21
En 1950 60 ans 65 ans 162 25 22
Du 1/01 au 30/06/1951 60 ans 65 ans 163 25 23
Du 01/07 au 31/12/1951 60 ans et 4 mois 65 ans et 4 mois 163 25 23
En 1952 60 ans et 4 mois 65 ans et 4 mois 163 25 23
En 1953 61 ans et 2 mois 66 ans et 2 mois 165 25 25
En 1954 61 ans et 7 mois 66 ans et 7 mois 165 25 25
A partir de 1955 62 ans 67 ans 166 25 25

Bon à savoir: la loi n°2010-1330, du 9 Novembre 2010, portant sur la réforme des retraites, prévoit une augmentation de la durée d’assurance nécessaire à l’obtention du taux plein. Il est probable que le nombre de trimestre augmente, après la génération 1956, pour passer progressivement à 168 trimestres, voir 172 soit 43 années de cotisation.

Partir avant l’âge légal

Avant 60 ans, la retraite anticipée concerne les personnes ayant débutées leurs carrières assez jeune, avant 18 ans :
Il faut au minimum avoir validé 5 trimestres auprès de la Sécurité Sociale avant ses 18 ans pour partir à 59 ans.

Pour plus de détail, reportez-vous à notre dossier spécial carrière longue.

La retraite à l’âge légal

A partir du 60ème anniversaire, le droit à la retraite s’entame, sans qu’aucun texte légal n’oblige un salarié du secteur privé à partir en retraite à cet âge. Il faut avoir acquis le taux de trimestre minimum d’assurances requis, qui est différent suivant les années de naissances, afin d’obtenir un taux plein de 50% pour la retraite de base sécurité sociale et de 100% pour les régimes complémentaires cadres , non cadres et autres. Votre employeur ne disposant pas du pouvoir de vous faire prendre votre retraite dès l’âge de 60 ans, il peut devenir avantageux de poursuivre son activité bien que l’on puisse bénéficier de sa retraite à taux plein. En effet, à partir de 60 ans et si vous avez tous vos trimestres, vous bénéficiez d’une surcote, cumulable d’années en années, pour la retraite CNAV et autre régimes de base et des points qui vous sont normalement attribués pour vos régimes complémentaires.

Nota : Pour les invalides et inaptes au travail, mères de famille, les anciens combattants et prisonniers de guerre… Il est possible d’obtenir le taux plein dès l’âge de 60 ans sans avoir à justifier le nombre minimum de trimestres.

L’âge de retraite de 60 ans et 67 ans

Un travailleur qui n’a pas acquis assez de trimestres, pour avoir droit à une retraite à taux pleins de 50%, peut toujours continuer à travailler jusqu’à ce que sa durée d’assurance devienne suffisante. (Pour plus d’informations se référer à notre dossier dédié au cumul emploi retraite)

L’âge de retraite à taux plein automatique

A partir de l’âge de 65 ans tout le monde à son taux plein. C’est-à-dire que vous touchez 100% de x années travaillées. Par exemple vous avez travaillé 10 années, à 65 ans vous aurez donc droit à 100% des pensions résultant de ces 10 années de travail. Cette notion vaut surtout pour les femmes ou les personnes qui ont eu une carrière courte et non complète.
Une retraite du régime de base à 65 ans est toujours calculée sur le taux maximum de 50%, quelle que soit la durée d’assurance déjà acquise.

L’âge de retraite optimisé par EOR

La problématique de l’âge de retraite est récurrent chez nos clients et nous constatons que si les simulations que nous effectuons pour nos clients portent sur les montants des pensions, en fait ces montants varient à partir de la donnée centrale de la problématique de départ en retraite de l’âge de retraite : car selon l’âge retenu, le montant de la retraite varie. Aussi, nous vous invitons à vous renseigner sur nos prestations et à prendre conseil auprès de nos consultants pour optimiser et ne pas hésiter sur votre âge retraite.

Les exceptions

Votre âge de départ en retraite dépend de nombreux critères tels que la durée d’activité, le secteur d’activité occupé, la date de naissance.Si vous êtes pompier ou militaire vous pourrez toucher une retraite dés l’âge de 40 ans et cette retraite sera cumulable par la suite avec une autre activité salariale de droit commun, vous permettant en quelque sorte de bénéficier de 2 âges de retraite. Si vous êtes salarié, il vous faudra cotiser 40 à 41 annuités selon votre date de naissance.

Tout assuré qui a eu au moins un trimestre validé dans ce régime peut prétendre à une pension de retraite s’il remplit une double condition d’âge et de cessation de la dernière activité salariée, sauf exceptions.

En réalité, un petit nombre de trimestres acquis dans le régime général ne peut donner droit qu’à un versement forfaitaire, mais reste valablement pris en compte dans la durée totale d’assurance déterminant le montant de la pension dans un autre régime de base obligatoire.

Simulateur âge de départ

Simuler votre âge de départ à la retraite

À quel âge partir en retraite ?

À quel âge partir en retraite ?

Articles similaires