Aide à domicile pour personnes âgées dépendantes

Femme senior prenant un petit déjeuner

Quand on est à la retraite depuis de longues années et que le 4ème âge arrive, il convient d’avoir prévu de savoir comment gérer sa dépendance. Que vous soyez retraité vous préoccupant de la dépendance d’un proche ou enfant qui va devoir gérer la mise en place d’aides, cet article est là pour vous rappeler les dispositifs existants et auprès de qui les demander.

Quelles aides à domicile pour les personnes âgées dépendantes ?

Pour faciliter le quotidien des personnes âgées dépendantes, la solution la plus utilisée de nos jours est le recours aux services d’aide à domicile ou de maintien à domicile. Ces services sont constitués de différents types d’aides qui sont fournis par des femmes de ménage, des aides à domicile, des auxiliaires de vie sociale ou des assistants de vie. Entre l’APA, le PAP ou encore Sortir+, quelles sont les différentes aides à domicile proposées aux personnes âgées dépendantes ? Tour d’horizon dans cet article.

Différents types d’aides à domicile pour les personnes âgées et retraitées

Les personnes âgées peuvent bénéficier de différentes aides à domicile pour rendre leur quotidien plus facile. Ces aides prennent différentes formes : l’entretien du cadre de vie avec une femme de ménage, le jardinage et le bricolage, l’aide à la toilette et à l’habillage. On retrouve aussi l’aide aux tâches administratives, l’accompagnement véhiculé ou à pied aux rendez-vous et sorties, la préparation et aide à la prise des repas, les courses, etc. Les diverses aides possibles pour bénéficier de ces services à la personne sont notamment l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, le Plan d’Action Personnalisé, la prestation Sortir +, la Prestation de Compensation du handicap ou les aides ponctuelles des mutuelles. Elles sont fournies par le Conseil Départemental, la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail, les caisses de retraite, les mutuelles et sont cumulables dans certains cas.

Les 6 aides au maintien à domicile qu’il faut connaître

1. L’aide-ménagère à domicile

Ce type d’aide est octroyé aux personnes âgées dont l’âge est égal ou supérieur à 65 ans et dont l’état de santé nécessite une surveillance et une assistance dans les gestes fondamentaux du quotidien. Les revenus des seniors en question ne doivent pas être supérieurs aux seuils de l’ASPA et ils ne doivent pas pouvoir bénéficier de l’APA. L’aide-ménagère à domicile couvre les prestations telles que : le ménage du domicile, l’aide à l’hygiène, l’aide à la préparation et à la prise des repas, et l’entretien de la lingerie. L’organisme versant l’aide est le Conseil Départemental.

2. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Par ailleurs, l’APA peut permettre de financer une aide au maintien à domicile d’une personne âgée. Toutefois, elle ne s’applique pas à toutes les personnes qui prennent de l’âge. L’APA est accordée uniquement à celles qui sont fortement dépendantes (Gir 1 à 4), qui sont résidentes de façon stable en France et dont l’âge est égal ou supérieur à 60 ans. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie peut être accordée à tous les seniors qui remplissent ces conditions, quels que soient leurs revenus. Même les grosses pensions de retraite peuvent en bénéficier, toutefois une participation progressive aux dépenses inscrites dans son plan d’aide est demandé au-delà d’un certain seuil (en 2019 : 810,96€). L’APA permet ainsi de payer les charges indispensables pour vivre chez soi malgré la dépendance. Elle est versée par le Conseil Départemental.

3. Plan d’Action Personnalisé (PAP) et autres aides des caisses de retraite

L’organisme versant une somme d’argent au titre du Plan d’Action Personnalisé est la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail (CARSAT). Le montant est accordé aux personnes âgées qui bénéficient encore de leur autonomie – autrement dit, qui sont légèrement dépendantes (GIR 5 ou 6) – et qui ont besoin d’aide. Ces personnes doivent avoir des revenus supérieurs au plafond de l’aide sociale et ne pas déjà disposer d’une aide financière contre la perte d’autonomie.
Les caisses de retraite apportent des aides lorsque les seniors ne peuvent pas bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), la Prestation Spécifique Dépendance (PSD), l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP), la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) et la Majoration pour Tierce Personne (MTP). Elles proposent des services sociaux pour prévenir et guider leur situation dépendante à domicile ou dans un établissement. Une caisse de retraite peut allouer un certain nombre d’heures d’aide-ménagère en fonction de l’état de santé du retraité.
Après avoir obtenu l’accord de la caisse de retraite, il sera également possible de bénéficier d’un kit de prévention pour sécuriser au mieux l’habitation et une aide à l’habitat pour adapter le logement.

4. La prestation Sortir+

Les personnes arrivant à l’âge de 80 ans et plus, bénéficient d’une aide à la mobilité avec le dispositif de la prestation Sortir +. La prestation Sortir+ aide les seniors dans les déplacements de la vie quotidienne. L’aide aux déplacements est accordée aux personnes ne pouvant plus se tenir dans les transports communs. Elle est gérée par des sociétés de services. Celles-ci proposent un chauffeur qui accompagne et assiste les personnes dans leurs déplacements et leurs démarches. Il s’agit des courses, des visites chez des proches ou en ville, de l’accompagnement aux rendez-vous et sorties, des démarches administratives et autres. Des chèques emploi service universels (CESU) préfinancés et nominatifs sont attribués par les caisses de retraite complémentaires.

5. La prestation de compensation du handicap

Cette prestation est une aide destinée aux personnes âgées handicapées qui ont besoin d’assistance dans l’accomplissement des tâches quotidiennes. Elle est aussi versée par le Conseil Départemental et est accordée aux personnes de moins de 75 ans qui ont un handicap avant leur 60ème année sans condition de ressources. La PHC peut prendre en charge tout ou partie des frais relatifs au handicap. Pour faire une demande de prestation de compensation du handicap, il faudra envoyer un formulaire de demande pour la prestation. Les formulaires pour les aides aux personnes âgées sont à retirer à la Maison Départementale des personnes handicapées.

6. Des aides à domicile prises en charge par les mutuelles

Les mutuelles peuvent aider ponctuellement leurs adhérents – à la suite d’un accident ou d’une hospitalisation tout particulièrement – en offrant des heures d’aide à domicile. Par exemple lors d’un retour à domicile après hospitalisation, il est possible que la complémentaire santé propose de régler l’intervention du service à la personne dans le cadre d’une garantie d’assistance. Des prestations de bien-être ou encore de garde d’animaux peuvent également être proposées. Les services d’assistance sont destinés à faciliter le retour au domicile des seniors, après un séjour à l’hôpital en ambulatoire ou de plus de 24 heures, ou encore à la suite d’une séance de traitement pour les personnes atteintes d’un cancer.

Des assistants dans les tâches quotidiennes de nos seniors

Au-delà de prestations telles que l’entretien du cadre de vie avec une femme de ménage, les services d’aides à domicile sont proposés par les professionnels selon le degré de dépendance et les besoins fondamentaux des personnes dépendantes. Ces aides à domicile détiennent souvent un BEP social et sanitaire avec la mention  »aide à domicile ». Elles interviennent pour aider directement la personne à effectuer les tâches quotidiennes. On retrouve les assistants de vie qui en plus de l’aide à domicile, proposent des services de garde-malade, de surveillance de jour et de nuit pour les personnes âgées dépendantes.
On distingue aussi le métier d’auxiliaires de vie sociale qui propose les mêmes services, mais avec un domaine d’intervention plus vaste. Ces derniers ont davantage de diplômes que les assistants de vie et les aides à domicile.
Enfin, d’autres services à domicile sont offerts aux personnes du troisième âge comme les soins d’esthétique, les soins pour les animaux de compagnie, les travaux ménagers, le jardinage ou bricolage, et bien d’autres. Bientôt à la retraite ? Il n’est pas trop tôt pour anticiper ces questions d’importance et de confort, le départ à la retraite c’est un ensemble de points à étudier !

Articles les plus lus