Passer sa retraite au Portugal, effet de mode ou véritable opportunité ?

passer sa retraite au portugal

La retraite au Portugal, de plus en plus de français séduits

Avec plus de 300 jours de soleil par an, de plus en plus de français décident de partir passer leur retraite au Portugal, notamment dans les régions de Porto et de l’Algrave au sud du pays. En effet, selon la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-portugaise ce sont plus de 7000 français qui ont quitté l’hexagone (dont 80% de retraités) pour rejoindre le Portugal durant l’année 2014, soit environ 3 fois plus que l’année précédente. A la fin de l’année 2016, le gouvernement portugais espère accueillir un total de 20 000 expatriés français, dont bon nombre d’entre eux désireux de passer leur retraite au Portugal. A travers cet article nous découvrirons ce qui pousse nos retraités à partir passer leur retraite dans ce pays ainsi que quelques points à connaître avant de se lancer dans l’aventure.

La retraite au Portugal, quels avantages ?

Beaucoup de retraités français y voient de nombreux avantages tels que le climat plus clément que dans notre pays, un coût de la vie plus faible (environ 35% moins cher selon l’OCDE). Un autre avantage souvent retenu par les personnes allant passer leur retraite au Portugal réside dans la proximité géographique et culturelle certaine entre la France et le Portugal facilitant les déplacements pour la famille, l’installation et l’acclimatation dans leur nouveau pays d’accueil.  L’immobilier offre également des perspectives d’investissement très intéressantes. Les restaurants y sont aussi très appréciés et les produits d’alimentation de base de grande qualité (légumes, fruits, poissons).

Mais le principal avantage, retenu par la plupart des retraités français s’expatriant au Portugal est bel et bien la fiscalité très attrayante. En effet, le Portugal offre une exonération totale d’impôts pendant dix ans pour les retraités étrangers (sous certaines conditions que nous verrons plus tard).

Passer sa retraite au Portugal, quelles conditions ?

Pour pouvoir bénéficier de l’exonération fiscale, il faut respecter plusieurs conditions :

  • Résider au minimum 183 jours par an sur le sol portugais.
  • Ne pas avoir résidé fiscalement au Portugal au cours des cinq dernières années.
  • Percevoir une pension de retraite du secteur privé.

 

L’immobilier au Portugal : un investissement attrayant

Les français sont les premiers acheteurs étrangers du Portugal en 2017 (source Association des agents immobiliers Portugais).

Pour ceux qui veulent s’installer et acheter au Portugal et profiter de leur retraite sans rester en ville, l’alternative à Lisbonne (où les prix des appartements montent en flèche: +12% en 2017) est la région de l’Algarve, zone géographique et côtière du sud très prisée des français.

Desservie directement par l’aéroport de Faro où peu d’étrangers résident car la ville est plutôt industrielle, vous trouverez  les zones d’habitation avec des prix  plus attractifs et de nombreux golfs dans la région de Lagos à environ une heure de route vers l’Ouest, où résident de nombreux anglais à la retraite. Plus chic, à l’Est non loin de l’aéroport vous trouverez des domaines privés de type resort ou community (en version américaine) avec golf et installation sportives et de services, peuplés de célébrités en mal de discrétion et tranquillité. Les prix et charges sont évidement beaucoup plus élevés, mais compte tenu de l’aspect « tendance » de la destination, il peut être intéressant de louer sa résidence d’autant que la saison touristique est longue compte tenu de l’ensoleillement et des températures clémentes. Les prix sont très variés selon l’emplacement et le type de résidence bien sûr, mais en moyenne comptez dans les 300.000 euros pour un appartement de ville de 3 pièces dans du moderne, 350.000 pour une petite maison de 4 pièces dans un village et à partir de 1.5M pour une villa vue Océan Atlantique ( de 1.5 à 3 M dans les Ressort), attention toutefois, ça souffle pas mal, et mieux vaut une piscine car l’Océan courants marins oblige, à une eau très froide, digne de la Bretagne, même en plein été !

Succès de l’immobilier Portugais qui ne se démenti pas depuis quelques années déjà:  les prix sont à la hausse de 5% à 12%/an depuis la dernière crise de 2008, et les artisans sont débordés et faire des travaux peut tourner au casse tête comme en témoigne un client d’EOR que nous avons mis à la retraite et qui est parti s’installer là bas.

La retraite au Portugal, quelques conseils

Attention : lorsque les dix ans d’exonération se sont écoulés, vous serez soumis à l’imposition portugaise qui peut n’être pas du tout avantageuse pour vous. Par exemple, pour une retraite de 21000€ par an, vous subirez une imposition de 18,3% au Portugal alors que vous n’auriez été imposé qu’à 6,1% en France (équivalent fiscalité aux taux de 2016).

Il convient de bien s’informer avant de prendre la décision de partir passer sa retraite au Portugal. En effet, si la situation peut paraître très attrayante à court terme, elle peut en revanche se révéler bien moins profitable à long terme au delà de 10 ans, et n’oubliez pas les droits de succession si vous êtes retraité. La décision doit faire l’objet d’un arbitrage entre avantages et inconvénient en fonction de la situation de chacun.

Nos recommandations pour vous aider à vous installer au Portugal

Attention il convient de respecter les formalités administratives avec les centres des impôts des différents pays pour bénéficier de l’exonération fiscale: comme expliqué ci dessus, le fameux statut RNH que vous ne pouyvez obtenir si vous avez été résident dans le pays avant d’en avoir fait la demande. Egalement il faudra se renseigner sur les modalités juridiques pour acheter ou louer votre résidence car les lois différent entre la France et le Portugal. Dernier point et non des moindres: il vous faudra une mutuelle adaptée aux expatriés vous permettant de bénéficier du tiers payant au Portugal, voir même d’un forfait rapatriement en cas de besoin ou d’urgence.

Pour en savoir plus concernant les conséquences de l’expatriation sur vos pensions de retraite, que ce soit en tant qu’actif ou que retraité, n’hésitez pas à visiter notre dossier dédié à l’expatriation.

Séduit par le Portugal ? Retrouvez notre dossier pratique plus détaillé pour tout savoir sur l’installation au Portugal pour un français.

Pour votre installation au Portugal nous pouvons vous aider :

►  Vous souhaitez être mis en relation avec un avocat ?

        ►  Vous avez besoin d’accompagnement administratif ?

►  Vous souhaitez disposer d’un interlocuteur Français ?

Avec de nombreux clients qui sont partis s’installer au Portugal, nous avons développé une relation privilégiée avec un cabinet d’avocats parisien/portugais qui saura vous accompagner dans vos démarches auprès des administrations fisacle francais et portugaises afin de vous éviter tout problème

ALORS CONTACTEZ-NOUS
  






Envoyez moi votre newsletter

Articles les plus lus