Épargne salariale et épargne retraite pour bien vivre sa retraite

Epargne-retraite

 Quelle épargne salariale et épargne retraite pour bien vivre sa retraite ?

Trouver un moyen d’améliorer ses revenus pour se constituer un complément de retraite devient de plus en plus indispensable pour pallier à la baisse des revenus lors du départ à la retraite ou encore pour pallier aux pensions de retraite insuffisantes. Il est cependant très difficile de choisir un mécanisme en épargne salariale ou en épargne retraite car de nombreux produits financiers sont proposés aux particuliers pour améliorer leur retraite.

A travers cet article, nous vous présenterons les principaux mécanismes en épargne salariale ou en épargne retraite afin que vous puissiez prendre connaissances de leurs spécificités :

La participation :

Cette forme d’épargne salariale vise à motiver les salariés en leur permettant en échange, d’en recevoir une partie. Ce système est obligatoire depuis 1967 pour les entreprises de plus de 50 employés, pour les entreprises ayant un effectif inférieur à 50 employés, le système de participation est facultatif. C’est donc un accord entre l’entreprise et ses salariés (ou leurs représentants) ayant pour objectif la redistribution d’une partie des bénéfices aux salariés. Tous les salariés titulaires d’un contrat de travail peuvent en bénéficier (dans certains cas, une condition d’ancienneté peut être fixée).

En savoir plus sur la participation.

Le Plan Épargne Entreprise (PEE) :

Le Plan Épargne Entreprise peut être mis en place librement dans toutes les entreprises, sans conditions de taille, d’effectif, de statut juridique, … S’il y a dans l’entreprise au moins un délégué syndical ou qu’il existe un comité d’entreprise, le Plan Épargne Entreprise est mis en place après négociation entre ces derniers et l’employeur. S’il n’existe ni délégué syndical ni comité d’entreprise, l’employeur peut mettre en place unilatéralement le Plan Épargne Entreprise. Le PEE permet ensuite d’investir, dans des fonds communs de placement d’entreprise ou encore dans des titres de la société.

En savoir plus sur le Plan Épargne Entreprise.

Le Plan Épargne Retraite Collectif (PERCO) :

Le dispositif PERCO peut se révéler être un complément de revenu lors du départ à la retraite, il offre en plus des conditions socialement et fiscalement avantageuses. Pour qu’il soit mis en place, le dispositif de Plan Épargne Retraite Collectif doit faire l’objet d’un accord du comité d’entreprise, des deux tiers des salariés, ou encore d’un accord collectif d’entreprise. Il bénéfice ensuite à tous les salariés, selon certaines conditions. Le Plan Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) est un dispositif qui permet au bénéficiaire de se constituer une épargne qui lui sera accessible au moment de son départ à la retraite sous forme de rente ou dans certaines conditions sous forme de capital. Le salarié peut également alimenter son compte de Plan Épargne pour la Retraite Collectif de versements volontaires provenant de sa propre épargne ou encore d’y capitaliser les intéressements, abondements ou encore les participations qu’il perçoit de son entreprise. Attention toutefois, les versements annuels sur le compte PERCO ne doivent pas excéder un quart de la rémunération brute perçue sous forme de salaire.

En savoir plus sur le Plan Épargne Retraite Collectif.

Contrat Madelin :

Le contrat Madelin offre l’opportunité de se créer un complément de retraite par capitalisation tout en déduisant les cotisations versées du bénéfice imposable. Les différents types de contrats dits « loi Madelin », qu’ils soient mono-support, multi-support ou encore par points, apportent donc un double avantage, premièrement un avantage financier car ils permettent d’obtenir un complément de revenu à la retraite, mais également un avantage fiscal (probablement le principal atout de ces contrats) en permettant la réalisation d’investissements fiscalement déductibles des bénéfices.

En savoir plus sur les contrats Madelin.

Le Plan Épargne Retraite Populaire (PERP) :

Le Plan Épargne Retraite Populaire est un produit offrant la possibilité de se créer un complément de retraite par le biais de l’épargne individuelle, le tout dans des conditions transparentes et sécurisées. Le Plan Épargne Retraite Populaire est ouvert à tout le monde, sans conditions d’âge ou de statut professionnel (chefs d’entreprise, salariés, fonctionnaires, travailleurs indépendants, etc.). Le Plan Épargne Retraite Populaire prend la forme d’un contrat d’assurance vie qui ne peut être souscrit que par le biais d’une association d’au moins cent personnes y adhérant (raison pour laquelle il existe des frais d’adhésion à une association au moment de l’ouverture du Plan Épargne Retraite Populaire).

En savoir plus sur le Plan Épargne Retraite Populaire.

L’article 39 du Code Général des Impôts :

L’article 39 du Code Général des Impôts (CGI) est un mécanisme destiné essentiellement aux cadres dirigeants. Il offre la garantie d’obtenir un revenu supplémentaire au moment de la retraite, revenu supplémentaire dont le montant est défini par avance. La mise en place de l’article 39 du CGI se fait par accord d’entreprise, référendum, ou par décision unilatérale de l’employeur, et l’entreprise prend en charge son financement. Il peut être mis en place de deux manières :

  • Par régime différentiel, c’est-à-dire qu’il prend la forme d’un complément de revenu calculé de telle manière que la totalité des pensions de retraite que vous percevrez soit égale à un niveau prédéterminé du salaire en fin de carrière.
  • Par régime additionnel, c’est-à-dire qu’il prendra la forme d’un revenu de remplacement égal à une portion de votre salaire en fin de carrière.

En savoir plus sur l’article 39 du CGI.

Assurance vie :

L’assurance vie est à ce jour le placement préféré des français, c’est un contrat d’épargne qu’une personne peut signer avec son assureur. Ce dernier fera fructifier l’argent confié par l’assuré en l’investissant dans des « fonds en euros » ou dans des « unités de compte » pour une durée déterminée.

Attention toutefois à cette forme d’épargne car la « loi Sapin 2 » récemment adoptée peut dans certains cas entrainer une baisse des rendements des assurances vie ainsi qu’une augmentation du temps (voire le blocage total) de retrait de l’argent. En effet, cette loi donne le pouvoir au Haut Conseil de Stabilité Financière de suspendre pendant trois mois (renouvelable) le retraite de l’épargne placée en assurance vie.

L’investissement en direct :

L’investissement en direct séduit de plus en plus de personnes pour la constitution d’épargne dans le but de pouvoir disposer d’une source de revenu supplémentaire lors de la retraite, notamment dans le contexte actuel avec la « loi Sapin 2 » visant à limiter les retraits d’épargne de certains produits comme l’assurance vie en cas de risques. De nombreuses solutions d’investissement en direct ont vu le jour ces dernières année, cependant une en particulier a attiré notre attention.

Elle consiste à investir dans un modèle économique simple, l’achat de biens immobiliers aux Etats-Unis, destinés à la location à des familles américaines. Cette solution offre une rentabilité élevée en partie grâce aux faibles coûts d’acquisition des biens immobiliers mais tout en gardant un niveau de loyer élevé, ces gains sont en plus faiblement taxés et un dernier point n’est pas à négliger, il s’agit des perspectives de plus-values lors de la revente de ces biens immobiliers. Bon nombre de nos clients ont déjà profité de cette opportunité pour obtenir des revenus supplémentaires en vue de leur départ à la retraite.

Pour en savoir plus sur les opportunités d’investissement en direct, vous pouvez nous contacter ou bien visiter le site de Home and Stone Investmentsexperts dans le domaine de l’investissement immobilier aux Etats-Unis, idéal pour faire fructifier son épargne et se constituer un revenu supplémentaire en vue de préparer son départ à la retraite.

Articles les plus lus