Tout savoir sur la RAFP

RAFP

RAFP : Retraite Additionnelle de la Fonction Publique

Décret 2004-569 du 18 juin 2004 : Dans le cadre de la réforme des retraites menée en 2003, il a été institué en faveur des fonctionnaires des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière) un régime obligatoire, par points, permettant d’acquérir une retraite à partir de cotisations acquittées sur la base des rémunérations accessoires au traitement indiciaire : le régime de Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP) applicable depuis le 1er janvier 2005.

Ce dernier est géré par un établissement public administratif – l’Établissement de retraite additionnelle de la fonction publique (ERAFP) – lui-même administré par un organe délibérant, le Conseil d’administration, composé de représentants des affiliés, de représentants des employeurs et de personnes qualifiées, et dirigé par un directeur qui en est l’exécutif.

Qui est concerné par la RAFP ?

  • Les fonctionnaires régis par les lois du 13 juillet 1983, du 11 janvier 1984, du 26 janvier 1984 et du 9 janvier 1986 ;
  • Les magistrats de l’ordre judiciaire ;
  • Les militaires de carrière ou servant en vertu d’un contrat.

De ce fait, les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers de statut local dans les Collectivités d’Outre-mer ne bénéficient pas de la RAFP.

La RAFP : cotisation et calcul

Elle bénéficie d’une assiette de cotisations plafonnée à 20% du traitement brut indiciaire annuel. Le taux de cotisation est fixé à 10% du montant de l’assiette dont 5% à la charge du fonctionnaire et 5% à la charge de l’employeur.

Pour pouvoir bénéficier de ce régime, la durée minimale de cotisation est fixée à 1 mois. En cas de départ à la retraite après l’âge du taux plein, une majoration des droits suivants un barème est réalisée. Ce régime ne prend en compte ni bonifications ni majorations et aucune possibilité de rachat de cotisations n’est offerte. Ce système de retraite est un régime par points et aucun point gratuit n’est attribué.

La pension de retraite se calcule sur la base :

Prestation annuelle brute = Nombre de points x Valeur de service du point x Coefficient de majoration

Le nombre de points est égal au montant des cotisations annuelles (employeur et salariés), divisé par la valeur acquise du point. Cette dernière est déterminée chaque année et validée par le conseil d’administration de l’Etablissement de retraite additionnelle de la fonction publique (ERAFP). La valeur de service du point est également déterminée chaque année par le conseil d’administration de l’ERAFP. Le coefficient de majoration n’est attribué que lorsque la prestation est demandée après l’âge de 60 ans. Il est alors déterminé en fonction de l’âge choisi pour percevoir la prestation du RAFP.

La pension de retraite reste imposable et soumise à cotisation (CGS et CRDS). Le cumul emploi/retraite est possible.

La pension de retraite totale est calculée selon la formule :

Montant annuel de retraite = Nombre de points X valeur du point (0,04 en 2005 et 0,04487 en 2017)

Nota: la valeur d’acquisition qui était de 1 en 2005 est désormais de 1,2003 en 2017. Cette augmentation, que ce soit pour la valeur du point ou son coût d’acquisition, est liée à un indice qui est appliqué et est notamment fonction de l’inflation. la dite inflation étant très faible depuis la crise 2008, ceci explique pourquoi le coût d’achat ou la valeur d’un point RAFP sont restés proches de leur niveau de départ.

Liquidation de la RAFP

Votre retraite du régime additionnel peut être liquidée dès que les 3 conditions suivantes sont réunies :

  • Avoir cotisé au RAFP (à vérifier sur vos bulletins de paie) ;
  • Être bénéficiaire d’une pension d’un régime de base ;
  • Avoir 60 ans.

Vous pouvez avoir choisi une date d’effet du régime additionnel postérieure à votre 60ème anniversaire et à la date de liquidation du régime de base. Dans ce cas, votre retraite du régime additionnel sera liquidée à compter de cette date à condition de faire une demande expresse de liquidation. La liquidation de la retraite additionnelle intervient sur demande expresse de l’intéressé. Cette dernière peut être formulée conjointement avec celle de l’avantage principal, nonobstant la date de prise d’effet demandée pour la retraite additionnelle, ou séparément. Lorsque la demande de liquidation est présentée séparément, elle est adressée directement à l’établissement de retraite additionnelle de la fonction publique. Le Conseil d’administration de l’établissement détermine la nature des pièces justificatives à produire en accompagnement d’une demande présentée séparément.


Si vous désirez être accompagner pour liquider de prendre votre Retraite Additionnelle de la Fonction Publique, n’hésitez pas à prendre contact avec nous en cliquant ici ou en appelant le 01.45.22.22.00. Nos consultants experts retraite sont à votre service.

 

Augmenter sa retraite en plus de la RAFP

Votre retraite peut vous sembler faible après toutes ces années de cotisations, mais il est très dur et long de constituer un capital destiné à augmenter sa pension. Pourtant certains pays au gré des réformes des retraites ont mis en place des systèmes de capitalisation dits épargne privée permettant d’améliorer ses pensions (cela existe déjà en France mais il existe de nombreux freins comme la fiscalité et le dispositif à choisir). Mais là encore quand vous aurez trouvé le bon support, il faut cotiser de longues années pour avoir un capital suffisant pour liquider une rente qui en vaut la peine et viendra augmenter votre pension de matière substantielle.

Comment booster sa retraite de 1000€/mois par exemple d’un seul coup d’un seul ? si vous avez du capital il est désormais possible de placer son argent dans des fonds à distribution de revenus.

Ce modèle qui nous vient d’Angleterre permet d’investir  dans des sociétés dans le but d’augmenter sa retraite puisque les profits sont le plus directement possible distribués aux actionnaires. Ainsi un investissement de 100 000 euros peut rapporter 8, 12 ou 15% /an (voir même encore légèrement plus) avant impôts cela sera toujours un complément important de retraite. Comment faire ? où trouver ce type d’investissement ? même si ce n’est pas le métier d’EOR, nous connaissons des sociétés qui par exemple  louent des maisons aux usa et distribuent ce type de revenus, d’autres qui font du transport de matière première, de l’investissement ISR biomasse en Asie, etc etc. Ces sociétés permettent d’atteindre ces rendements de haut niveau réservés d’habitude directement aux banques ou opérateurs. vous souhaitez en savoir plus ? appelez au 01 45 22 22 00 et demandez à parler à JF Chauffeté, fondateur du cabinet et qui diversifie ses placements sur ce type d’investissement.

pour votre retraite

►  Vous ne savez pas à quel âge partir ni pour quel montant ?

►  Vous voulez racheter vos années d’études ou incomplètes ?

►  Vous ne souhaitez pas vous occuper de la partie administrative ?

►  Vous n’êtes pas satisfait des réponses des « Caisses » ?

►  Vous avez eu de nombreux employeurs ?

►  Vous avez été expatrié et avez travaillé à l’étranger ?

►  Vous voulez partir à la retraite le plus tôt possible ?

Expertise et Optimisation Retraites est un cabinet composé d’experts indépendants, anciens des caisses de retraite, travaillant sur tous les types de régimes et de caisses sur toute la France et le monde entier. 

Vous nous mandatez : on s’occupe de tout.

Depuis 20 ans nous proposons des prestations sur mesure afin d’élaborer et d’optimiser votre dossier retraite et accompagner votre fin de carrière :

►  Consultation horaire

►  Audit, bilan et calculs retraite

►  Liquidations de pensions

Tarifs selon complexité de carrière et besoins: de 250 € à 5.500 €uros

ALORS CONTACTEZ-NOUS
  






Vous êtes intéressé par :

Audit/bilan retraiteTraitement départ retraiteEntretien retraiteAutre

Recevoir plus d'info retraite

Articles les plus lus