4 idées reçues sur la retraite

idées recues retraite

Retraite: 4 idées reçues qui ont la vie dure

La retraite par répartition est un des piliers de la protection sociale en France et représente le cœur du principe de solidarité entre les générations.

Après la 1ère réforme des retraites de 1982 qui a institué la retraite à 60 ans et engendré toutes les réformes correctives de ces dernières années afin de tenter de rééquilibrer le système, voici 4 idées reçues qui permettent de voir comment se positionne notre système par rapport à nos voisins européen.

Attachez vos ceintures, ce n’est pas brillant et démontre l’urgence des besoins de réformes complémentaires.

1ère idée reçue: NON notre système de retraite n’est pas le plus généreux ! Il est même en dessous de la moyenne !

taux de remplacement nets toutes pensions confondues selon pays CEE
taux de remplacement la france mal placée

taux de remplacement brut par niveau de revenu
taux de remplacement mauvais

Définition du taux de remplacement:  c’est le niveau de remplacement des revenus a la retraite par rapport à ses revenus d’activité.

formule de calcul taux de remplacement par rapport au système de retraite par répartition d’un salarié : retraite de la  sécurité sociale  calculée sur les salaires  plafonnés des  25 meilleures années + la retraite des régimes complémentaires  calculée sur l’ensemble de la carrière  / (divisé) par le dernier salaire.

par exemple un taux de remplacement de 50% veut dire que vous touchez à la retraite la moitié de ce que vous touchiez avec votre salaire (ou revenu d’activité pour un non salarié).

Il existe ensuite de nombreuses façons d’appréhender le taux de remplacement : le calcule t-on par rapport au dernier salaire ou la moyenne carrière ? doit on y inclure tous ses revenus ?  y compris par exemple ceux qui viennent d’autre sources comme les contrats de retraite supplémentaires, voire d’assurance vie ou les loyers perçus quand on est propriétaire, etc …

2ème idée reçue: les Français dépendent principalement de la retraite par répartition

Non, chez nous les revenus à la retraite autres que ceux des systèmes de retraite obligatoire sont les plus important d’Europe et l’épargne privée représente presque 20% du montant total qu’ils perçoivent à la retraite.

a l'encontre d'une idée reçue les francais ont 1 belle retraite grace a leur epargne privée 

 

3ème Idée reçue  : c’est VRAI la dépense en matière de retraite est très élevée en France

Sans faire de polémique politique, cela impact durement les rémunérations des jeunes générations puisque contributions directes et indirectes représentent jusqu’à 45% des charges dans le salaire d’un cadre (2017).
Dans les années 80, les cotisations liées aux retraites ne représentaient que 20%, donc aujourd’hui le système est très injuste car ceux qui perçoivent ont moins contribué et ceux qui contribuent beaucoup percevront moins.

dépenses en PIB po la retraite

4ème Idée reçue : Notre système est performant, hé bien non, nous sommes derrière l’Italie et la Grèce

Les coûts de gestion du système des retraite français sont parmi les plus élevés d’Europe, nous n’avons pas de quoi être fiers , des coûts qui ont atteint 1,8 milliard en 2013, soit 2,7% des cotisations collectées. En effet, la multiplicité des régimes et systèmes différents n’aide ni à la compréhension ni aux économies. Tout cela devrait bientôt changer avec les promesses de reforme Macron des retraites : 1 régime unique pour tous = simplicité, égalité et économies.

 

source des graphiques: la tribune

Articles les plus lus