validation de trimestre retraite en 2018

comment valider un trimestre en 2018

 Quelles conditions pour valider un trimestre retraite en 2018 ?   

 

Quel salaire faut il gagner pour enregistrer 1 trimestre retraite  ? 

Voici un exemple de ce que l’expertise technique de la retraite permet d’accomplir. Nos conseillers retraite sont à votre disposition pour aller plus loin en cas de besoin.

Pour qu’un trimestre retraite soit enregistré auprès de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse, autrement appelée branche retraite de la Sécurité Sociale), il faut, depuis la loi 2014-40 du 20 janvier 2014, (art. 25, JO du 21), gagner 150 SMIC horaire (avant 2014, c’etait 200 SMIC/Horaires).

Ainsi chaque tranche de salaire de 150 SMIC horaire valide 1 trimestre retraite en 2018.

Le Smic horaire brut en 2018 (fixé le 1er janvier 2018) est de 9,88 €, donc un salarié validera 1 trimestre de retraite dès lors qu’il percevra une rémunération de 1 482 € de salaire brut (150 x 9,88 euros).

et comment valider  4 trimestres ?

Il suffit donc de gagner 4*150 SMIC soit 4*1.482 € = 5.928 euros bruts pour valider ses 4 trimestres et donc son année 2018

Mais attention ! comment ces 4 x 150 SMIC doivent ils être répartis pour que l’année entière soit validée ?

Si vous comprenez le principe du calcul retraite qui par définition enregistre des droits selon les tranches de votre salaire (voir ici la page calcul retraite pour plus de détails)

 La CNAV, dite Assurance Retraite, c’est à dire le régime de base de retraite des salariés enregistre donc des salaires plafonnés, c’est à dire qu’un salarié qui touche un salaire de 5.000 euros bruts mensuel n’enregistre pour le calcul de sa pension du régime de base de la sécurité sociale que 3 311€ (sur 5.000 donc) qui est le plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS), le plafond annuel ou PASS 2018, étant par conséquent à 39 732€ (12*3.311) pour l’année.

Qui dit enregistrement de salaire plafonné dit que ce qui est au dessus du plafond n’est pas enregistré, et donc non pris en compte. Ainsi pour la CNAV quoiqu’il arrive si vous gagnez 4, 5 ou 10.000 euros par mois la caisse ne compte que 3.311 euros pour la retraite et avec 3.311 euros on ne valide que 2 trimestres. Donc on ne peut valider que 2 trimestres dans la limite de 3 311 puisque 300 smic horaire qui valident 2 trimestres (2*150 SMIC/H) c’est 2.964 euros bruts. Même si un salaire de 6.000 euros suffit à valider 4 trimestres pour le montant, le toucher en 1 fois ne permet pas de valider 4 trimestres.

Il faudra donc gagner 2 964  euros en 2 fois c’est à dire étalés sur 2 mois pour valider ses 4 trimestres. Ainsi vous pouvez vous verser 1 salaire de 2.964 € en janvier, puis la même somme en Février et vous aurez validé vos 4 trimestres, soit toute l’année ! c’est également comme ça que l’on explique que de simple stages effectués dans sa jeunesse valident 1 ou 2 trimestres alors que l’on ‘a travaillé qu’un seul mois.

Dernière astuce et non des moindre, ce calcul n’est valable que pour des années durant la carrière et non PAS l’année du départ en retraite, car l’année de son départ on ne valide que des trimestres révolus. Pourquoi ? hé bien la raison est simple, des petits malins pourraient ainsi anticiper leur départ en retraite en validant 4 trimestres sur janvier février et avoir ainsi le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein alors que leur age de départ serait par exemple en Novembre de l’année en cours. Il serait ainsi possible de gagner près de 8 mois sur la date effective de retraite.

Besoin d’autres astuces ? vous êtes bloqué dans vos démarches de retraite et avez besoin d’accompagnement ? nos conseillers retraite sont là pour vous assister avec des prestations d’accompagnement retraite sur mesure, cliquez ici pour la liste. N’hésitez pas à poser votre question dans le formulaire ci dessous.

T
estez la complexité de votre situation:
Pour votre retraite :

►  Vous ne savez pas à quel âge partir ni pour quel montant ?

►  Vous ne souhaitez pas vous occuper de la partie administrative ?

        ►  Vous avez besoin d’arbitrage technique (chômage, cumul emploi retraite, cessation progressive) ?

►  Vous n’êtes pas satisfait des réponses des « Caisses » ?

►  Vous avez eu de nombreux employeurs ?

►  Vous avez été expatrié et avez travaillé à l’étranger ?

►  Vous voulez partir à la retraite le plus tôt possible ?

        ►  Vous ne voulez pas passer des heures sur ce dossier ?

Expertise et Optimisation Retraites est un cabinet composé d’experts indépendants, anciens des caisses de retraite, travaillant sur tous les types de régimes et de caisses sur toute la France et le monde entier.  Nos prestations vont des simples renseignements lors d’un entretien retraite, les calculs des pensions sur la bases des éléments que vous avez reçu jusqu’à la mission complète par mandat de corrections et intervention auprès des caisses pour compléter votre dossier et liquider vos pensions.

Appelez nous c’est gratuit et sans engagement et ça peut changer votre approche de la retraite.

Vous nous mandatez : on s’occupe de tout.
ALORS CONTACTEZ-NOUS
  






Envoyez moi votre newsletter

Articles les plus lus